Dole. Priorité à la citoyenneté pour Jean-Baptiste Gagnoux

Le maire de Dole et Conseiller départemental a lors de ses vœux, vendredi soir, indiqué plusieurs nouvelles mesures qui seront prises cette année en faveur de la citoyenneté. Notamment la possible expérimentation du port d’une tenue unique à l’école. Voilà qui promet de nombreux débats idéologiques, lors des prochains conseils municipaux...

0
505
Jean-Baptiste Gagnoux présentait ses vœux vendredi soir à la Commanderie.

C’est dans une Commanderie quasi-pleine, que le maire de Dole et conseiller départemental Jean-Baptiste Gagnoux présentait ses vœux, vendredi dernier, un « moment traditionnel de convivialité, d’échanges et de cohésion, qui ponctuent la vie de notre ville et qui nous est cher » indiquait-il.
Avant de donner le ton de son action, dénonçant (ou rappelant à juste titre), « une société, bien souvent très consumériste de services, où certains se contentent d’être simples spectateurs », le premier magistrat dolois développait :
« Depuis plusieurs années, je souligne que notre société, ici comme ailleurs, ne peut évoluer positivement qu’avec l’implication du plus grand nombre. Il en va de l’avenir, un avenir qui ne pourra pas être assuré, si nous restons dans une posture de simples consommateurs, de simples spectateurs.
Certains repères ont été perdus, le respect des autres et de l’autorité sont bien trop souvent méprisés : la Nation, c’est-à-dire cette communauté d’hommes et de femmes à laquelle nous appartenons, fait de moins en moins sens.
Face à ce constat, un constat renforcé d’ailleurs par l’épisode des émeutes qui nous a tous choqués, et comme j’ai déjà pu l’évoquer à l’automne dernier, la Ville accentuera ses interventions. Il semble d’ailleurs que le Président de la République ait pris conscience des fractures de notre Nation … Il est plus que temps ! Les intentions sont bonnes, gageons qu’elles soient suivies d’effets ! »
A l’écoute de cette phrase, les autorités étatiques demeuraient impassibles…

Citoyenneté

Jean Baptiste Gagnoux annonçait plusieurs nouvelles mesures sur lesquelles le conseil municipal se penchera bientôt.
« Des initiatives valorisant la notion d’engagement, ainsi que la transmission de la Mémoire et la Citoyenneté ».

A commencer par l’entrée de la Ville de Dole dans le dispositif des jeunes en service national universel. Pour 2024, ils effectueront cette mission sur le thème de la transmission de la Mémoire et les valeurs de la République.
« Chaque mission devra être un véritable temps de service à la Nation. Le service national universel est une vraie réponse aux besoins de cohésion nationale et, à titre personnel, je suis favorable à sa généralisation à tous les jeunes d’une classe d’âge. Il permet d’accompagner tous les jeunes et ce, sans distinction aucune. C’est une opportunité de renforcer, voire parfois de réapprendre, ce que sont les valeurs républicaines et patriotiques, le sens du devoir et des responsabilités, l’entraide, le respect ainsi que le lien avec notre Histoire et nos institutions ».
Dans la même veine, autre projet à venir à l’automne : la journée de la citoyenneté.
Un rendez-vous, déjà expérimenté en 2019 « et que je souhaite désormais annuel », temps de rencontres entre les collégiens et lycéens des établissements scolaires Dolois partenaires, les armées, les pompiers, la gendarmerie et la police, les associations œuvrant pour la mémoire et les institutions.
« Ainsi, et comme dans les nombreux départements qui l’organisent, pendant une journée les jeunes découvriront, sous forme d’un parcours en centre-ville et d’un challenge récompensé par le prix de la Ville de Dole, les missions des services de sécurité intérieure et des armées. Une occasion aussi de les sensibiliser aux valeurs républicaines. Ce rallye citoyen nous permettra également de renforcer nos liens avec le 511ème Régiment du Train d’Auxonne avec lequel Dole est jumelée ».

 

Le maire de Dole l’a affirmé : « Nous ne fermons pas la porte à être candidat à une expérimentation au port d’une tenue unique à l’école ».

 

Expérimentation au port d’une tenue unique à l’école…

 

Mais la déclaration la plus retentissante (car peut-être la plus clivante ?) de la soirée fut sans aucun doute, celle liée au « port de l’uniforme à l’école ».
Fidèles à lui-même, le maire de Dole l’affirmait sans complexe :
« Nous ne fermons pas la porte à être, à un moment donné, candidat à une expérimentation au port d’une tenue unique à l’école, dans un objectif d’appartenance à un collectif, de cohésion et de respect, pour faciliter les échanges entre enfants de catégories sociales différentes et d’appartenances religieuses différentes. Avec les élus municipaux nous pourrons étudier si ces expérimentations peuvent ou non, se faire dans un établissement dolois. C’est une piste… »
Et de conclure avec un hommage mérité au monde associatif :
« C’est le cas dans les propositions d’animations, dans l’offre culturelle et dans la programmation événementielle qui ponctuent l’année. 2023 fut sur ce point une année assez exceptionnelle pour deux de nos événements phares : Cirque et Fanfares et le Week-end Gourmand du Chat Perché qui ont, tous deux, battu des records de fréquentation. Cette offre est également nourrie par la vitalité et les initiatives du tissu associatif !
Je tiens à en profiter, ce soir, pour leur dire merci.

Merci à l’ensemble des bénévoles, merci de prendre à cœur vos missions ! Votre implication dans la vie de notre Ville contribue pleinement à son dynamisme et à la qualité de vie ».
Non sans rappeler que Dole compte plus de 300 associations qui œuvrent dans les domaines culturel, patriotique, social, caritatif, et … sportif.
A suivre…

 

L’assistance.