Mi S’TEMBRE Concours de fromages le mardi 13 septembre

L'AP2FC (Association des producteurs fermiers franc-comtois) et l'ENILBIO (Ecole Nationale d’Industries Laitières et des Biotechnologies) de Poligny Jura organisent leur traditionnel concours régional des fromages de chèvres, de brebis et de vaches. Trois questions à Joëlle Birckner qui fait partie de l'équipe organisatrice et Aloïs Curie, producteur de fromages de chèvres à Lemuy, président de l’AP2FC.

0
193
Fabienne Groualle et Isabelle Cuvillier de l'Enilbio lors de l'édition 2019.

Combien de fromages devraient être dégustés et dans quelles catégories ?
Les inscriptions pour les producteurs fermiers sont en cours, mais habituellement nous avons environ 70 fromages dans 13 catégories en lait de chèvres, vaches et brebis. Les différentes catégories sont les crottins frais, demi-sec et secs ; tomes et spécialités telles que apérichèvres…, les produits frais ainsi que les pâtes molles.
Nous pouvons souligner que le concours ayant pris de l’ampleur ces dernières années, il est à présent organisé dans la salle des fêtes de Bletterans

Qui compose le jury ?
Le jury est composé de professionnels de la filière fromagère et de consommateurs habituels de produits fermiers. Les jurys sont mixés et accompagnés par des formateurs de l’ENILBIO. Les fromages sont dégustés anonymement et jugés sur des critères comme l’aspect, la texture et le goût.

La participation des producteurs sera-t-elle constante ou la chaleur de l’été risque-t-elle d’avoir un impact, et notamment sur la qualité des produits présentés ?
Effectivement, le contexte de cette année est particulier. Les producteurs fermiers, ayant des petites surfaces, sont directement impactés par la sècheresse pour l’alimentation des animaux. Certains ont déjà attaqué les fourrages d’hiver et seront donc obligés d’en acheter. Le volume de lait diminue ainsi que sa richesse. Les producteurs fermiers savent adapter leur fabrication pour garder une qualité constante. Il y aura cependant moins de produits disponibles.