Malatrait en VTT

Quoi de mieux que le relief jurassien pour faire du VTT ? Avec ces immenses forêts qui l’inondent et ses multiples montagnes, le département est agréable à visiter en vélo. Mais il va falloir appuyer un peu sur les pédales, parce que le Jura... ça grimpe !

0
1147

Je vous propose un circuit pas trop dur mais un peu caillouteux, à l’image des Hautes-Combes. Entre deux coups de pédale, vous apercevrez de sapins aux multiples verts, et des habitations typiques du Haut-Jura, des maisons en tavaillons. L’occasion de faire une petite pause pour apprécier cette toile.

Le périple débute sur la place de l’église de La Pesse et se dirige vers la Combe du Berbois. Vous passerez devant une petite pierre plantée le long du chemin. C’est la Borne au Lion, l’indicateur de la frontière entre l’Ain et le Jura a été posé en 1613. N’oubliez pas de lever les yeux pour admirer le magnifique tableau des Monts Jura s’élevant derrière les arbres.

Prenez maintenant un chemin empierré sur votre gauche. Lorsque vous serez à hauteur de la ferme du Malatrait, un petit col vous attend. Après ce petit effort, la récompense ! Une descente dans la combe pour se reposer. En bas, vous trouverez de nouveau un chemin de pierre. Tournez de nouveau à gauche pour vous rendre à l’Anquerne (sur la D25). Le chemin qui vous y emmène traverse la combe du Reculet, Vous suivrez la D25 sur quelques mètres, avant de descendre au lac de l’Embouteilleux par un chemin très caillouteux sur la droite. Il parcourt une centaine de mètre dans la forêt avant de s’évanouir dans un paysage de prés et de sapins. Un tableau de verdure épuré qui mêle les différents verts de la palette.

En laissant derrière vous le lac, et la maison à la façade de tavaillons, vous poursuivrez jusqu’au village de l’Embouteilleux. Vous traverserez ensuite l’Embossieux pour revenir à l’église.

Détour aux Bouchoux

En rallongeant un peu le circuit par Les Bouchoux, vous découvrirez la cascade du Moulin. Un saut de 19 mètres qui s’efface dans une «marmite» que ses eaux ont elles même creusée. En arrivant sur la D124, descendez en direction du lieu-dit Petits Bouchoux (en aval du village). Puis, franchissez le torrent et laissez derrière le parking. Suivez la route à gauche du torrent et bifurquez sur le chemin de terre à votre gauche. Après ce droit de passage sur une propriété privée, la cascade est indiquée. Attention, le chemin est glissant est escarpé ! Plutôt adapté à la randonnée pédestre, le sentier partiellement forestier reste néanmoins accessible aux deux roues.

Et si par hasard vous passez par Belleydoux, vous verrez sûrement Combe d’Orvaz sur une pancarte ; allez-y. Il va certainement falloir poser les vélos et continuer à pied, mais le spectaculaire amphithéâtre naturel des roches d’Orvaz en vaut la peine. Deux immenses parois rocheuses se font face, créant ainsi un cirque au fond duquel les chamois aiment s’installer, dans les éboulis au pied de la falaise. Du haut de celle-ci, comme du bas, vous les apercevrez, c’est sûr, dans ce beau décor rocheux.