Val de Saône. Les députés de la majorité en Côte-d’Or apportent leur soutien au sénateur François Patriat

L'ancien ministre de l'agriculture a été victime d'actes de vandalisme à son domicile, la semaine dernière.

0
265
François Patriat (au centre), peut compter sur le soutien de Benoît Bordat (à gauche) et de l'ensemble des députés de la majorité en Côte-d’Or.

Dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 mars, du fumier, des déblais, de la laine et des sangliers morts ont été déversés devant le domicile du sénateur François Patriat.
« Nous sommes scandalisés par ces actes de vandalisme et d’intimidation inacceptables qui visent un ancien ministre de l’agriculture, fervent défenseur du monde rural et toujours à l’écoute des difficultés des agriculteurs.
Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces agissements et assurons François Patriat de tout notre soutien. Dans le contexte actuel, le dialogue est plus que jamais indispensable et ces comportements irresponsables ne font que le dégrader gravement » estiment, de concert, les quatre député de Côte-d’Or, Didier Paris, Didier Martin, Philippe Frei et Benoît Bordat, pour qui « Le débat ne peut se tenir que dans un cadre respectueux et aucune revendication ne saurait s’exprimer dans la violence et l’atteinte individuelle et ciblée ».
« Nous souhaitons que les organisations syndicales agricoles dénoncent ces méthodes inacceptables qui ne représentent en rien la profession agricole, qui peut compter sur le soutien de l’État et des députés de la majorité en Côte-d’Or » réaffirment-ils, en conclusion.