Auxonne : les travaux de la Grande rue touchent à leur fin

"On donne envie d'aller en ville, il appartient aux commerçants de donner envie de franchir leur porte" estime le maire Jacques-François Coiquil.

0
85
Le mobilier urbain commencera a être installé la semaine prochaine.

D’un montant global avoisinant les 5 millions d’euros (parkings annexes et éclairages inclus), les travaux de la Grande Rue sont en train de se terminer, puisqu’en fin de semaine dernière le programme était aux finitions et à l’application des enrobés.
Ensuite, il ne restera plus qu’à procéder à l’installation du mobilier urbain et aux aménagements végétalisés qui eux, se réaliseront d’ici un mois, comme il se doit afin de respecter le cycle naturel des plantes vivaces.
« C’est le projet le plus visible de la mandature. Mais il ne doit pas occulter les autres dossiers peut-être plus plus administratifs mais tout aussi prenants, comme la révision du P.L.U » souligne le maire Jacques-François Coiquil.

Un espace partagé

« L’objectif de conception d’un espace partagé entre vélos, piétons et voitures, va être atteint. Cela incitera davantage à flâner dans les rues, à consommer. Les propriétaires ont majoritairement joué le jeu en rénovant les façades. Je me félicite de cette embellie collective. Le cadre de vie sera plus agréable. Nous espérons que l’ensemble des commerçants parviendront à tirer leur épingle du jeu. Mais on ne peut pas se substituer à leurs actions… On donne envie d’aller en ville, à eux de donner envie de franchir leur porte » détaille le premier magistrat auxonnais.

L’embellie collective fait débat

Du côté des quelques commerçants interrogés, une majorité semble effectivement satisfaite de cette rénovation d’ampleur, même si elle a parfois occasionné quelques désagréments passagers.
« Je pense que ça sera plus sympa. J’approuve le projet. Certes, on a subit quelques nuances, notamment sonores, mais maintenant tout cela est derrière nous. On espère que l’on en tirera du positif » glisse par exemple une artisane.
Sur les réseaux sociaux en revanche, les avis sont plus mesurés pour ne pas dire plus vindicatifs, parmi la bonne cinquantaine de commentaires répondant à un post relayé via Facebook sur Spot Ted Auxonne.
Mais est-ce vraiment une surprise ?

Sur les réseaux sociaux, les avis sont plus mesurés pour ne pas dire plus vindicatifs.