Lons-le-Saunier. Une journée pour parler de l’AVC

L’hôpital de Lons vient de s’investir dans la journée mondiale de l’AVC, en partenariat avec l’association AVC 39 Jura, le 28 octobre dernier. Un stand d’information et de dépistage a été installé dans la galerie marchande de l’hyper U de Montmorot.

0
591
Une centaine de marque-pages informatifs ont été distribués et une soixantaine de tensions artérielles prises.

Chaque année en France, 130 000 personnes sont victimes d’un Accident Vasculaire Cérébral. L’AVC est la troisième cause de mortalité et la première cause du handicap acquis de l’adulte. 75 % des personnes qui en sont atteintes ont plus de 65 ans. A noter que 15 000 personnes de moins de 65 ans sont frappées chaque année. L’hypertension artérielle est impliquée dans 80 % des AVC. L’arythmie cardiaque est responsable d’un AVC sur 5.

La bonne nouvelle est que la prévention et la correction des facteurs de risques sont efficaces (l’hypertension artérielle, l’arythmie cardiaque, l’hypercholestérolémie, le diabète, le tabagisme, l’obésité et une consommation excessive d’alcool).

Trois comportements simples sont conseillés pour éviter les AVC : pratiquer une activité physique régulière, adopter une alimentation équilibrée et pauvre en sel, et bien respecter son traitement.

 

485 personnes touchées en 2022

 

Le centre hospitalier Jura Sud a accueilli 485 personnes touchées par un AVC en 2022. L’association AVC 39 Jura tient des permanences dans le hall du CMLS les deuxièmes jeudis des mois impairs de 14 h à 16 h 30, afin de proposer échange, soutien et accompagnement.

L’équipe médicale est composée des Dr Berthier (chef de service), Moraru, Kourouma et Camara médecins neurologues, ainsi que du Dr Petitjean médecin rééducateur et responsable de la filière AVC.

« Il est à retenir que devant tout signe neurologique d’apparition soudaine comme une faiblesse d’un côté du corps, une paralysie du visage ou d’un membre, une difficulté à parler… LA bonne attitude est de noter l’heure et d’appeler le 15. Plus la prise en charge est rapide, plus la récupération est optimisée », répète Laetitia Monrolin, animatrice de la filière AVC. A l’occasion de la journée mondiale de l’AVC le 28 octobre dernier, ces conseils ont été renouvelés sur le stand d’information et de dépistage, installé dans la galerie marchande de l’hyper U de Montmorot. Une centaine de marque-pages informatifs ont été distribués et une soixantaine de tensions artérielles prises.