Lons-le-Saunier & Région. Un exposé pour découvrir les beautés du ciel étoilé

Gérard Bouvier propose de partager sa passion le mardi 14 novembre, à 18 h 30, à La Caborde.

0
970
Gérard Bouvier ne peut plus se passer d'observer le ciel.

Gérard Bouvier, vous présentez à la Caborde à Orbagna vers Beaufort ce mardi 14 novembre à 18 h 30, un exposé pour nous faire découvrir les beautés du ciel étoilé. Quelle idée ?

Pour nous pauvres terrestres le ciel semble bien loin mais tous ceux qui le scrutent et l’interrogent un peu longuement ne peuvent ensuite plus s’en passer. C’est ce qui m’est arrivé et comme c’est un vrai bonheur l’idée m’a pris de le partager.

Vu d’en bas, ça parait un peu compliqué le ciel…

On peut faire simple. On peut l’aborder progressivement. Le ciel nous offre toute un palette de coups d’œil selon nos envies et nos états d’âme. On peut y trouver de la science, c’est l’astronomie, l’astrophysique et bien d’autres sciences qui nous interpellent de là-haut. On peut y trouver de la poésie, c’est la mythologie puisque chaque peuple depuis la nuit des temps a essayé de ranger ses dieux dans le ciel, des dieux avec un caractère bien trempé et des aventures à rebondissements. On peut y trouver en raccourci l’histoire des sciences depuis l’aube de l’humanité : les babyloniens, les égyptiens, les grecs, le monde musulman, Copernic, Galilée, Newton jusqu’à nos contemporains et leur drôles de machines. Je pense aux télescopes qu’on envoie désormais très loin pour qu’ils regardent les étoiles les yeux dans les yeux.

Novembre n’est pas toujours clément. Comment se passe la soirée si la météo ne joue pas le jeu ?

Avec les applications modernes on peut présenter sur écran une nuit du 14 novembre virtuelle. Avec la réalité augmentée on peut découvrir au plus près les planètes. Ce soir là nous aurons la chance d’avoir rendez-vous avec les deux plus belles : Saturne et Jupiter. Et l’on peut voir d’autres sites du ciel tout autant touristiques : des galaxies, des nébuleuses, des amas globulaires. On peut même voir les constellations de la nuit avancée comme la belle Orion dès 19 heures.

C’est triché !

C’est vrai mais j’ai un contrat à respecter ! Et s’il fait beau c’est une visite en extérieur guidée au laser. Il faut s’habiller chaudement et ne pas avoir peur de rêver.

 

Pratique. 14 novembre à la Caborde à 18 h 30, entrée gratuite.