Un Champagnolais au 205 Africa Raid

Sébastien Millet s’est lancé à la fois un défi sportif et surtout un objectif humain. Il vient de partir avec son ami d’enfance vers Tanger.

0
982
La semaine dernière, Sébastien Millet a finalisé la préparation de la 205 en apposant les autocollants de ses sponsors.

Sébastien Millet, 47 ans, est chef d’entreprise, vente et réparation matériel agricole et motoculture à Champagnole et dans deux autres magasins du département. Il a rencontré Jérôme Jeantroux lorsqu’il était au lycée en apprentissage mécanique en Haute-Saône.

« On ne s’est pas perdus de vue, raconte le Jurassien. Jérôme désirait faire ce raid humanitaire depuis de nombreuses années. J’ai accepté de l’accompagner. »  Les deux amis ont pris le chemin du 205 Africa raid ce lundi.

Cette 20e édition se déroulera sur les traces des premiers Dakar. Elle reliera la France au Maroc et parcourra 2 000 km à travers le pays. Toute notion de vitesse est exclue. Le défi consiste à accomplir une navigation qui emmènera l’équipage et sa 205 sans dommage à l’arrivée.

117 voitures au départ

« Le parcours est gardé secret jusqu’au départ. Les informations sont données par les organisateurs au jour le jour. On sait juste que c’est une édition avec beaucoup de sable donc on va avoir besoin d’une pelle », plaisante le copilote logisticien. Le départ est prévu ce mercredi 25 octobre. 117 voitures sont inscrites. Retour à Champagnole le 6 novembre.

La 205 de l’équipage a déjà fait deux fois l’Africa raid. « On l’a achetée, on lui a refait une santé. » La voiture a été préparée dans le Jura. Elle est passée au contrôle technique, puis elle a été repeinte et les autocollants des sponsors ont été posés la semaine dernière. « Nous avons reçu beaucoup de soutiens, des entreprises du bâtiment, mon comptable, des carrossiers, garages… du Jura et de la Haute-Saône. »

Les deux amis ont créé une association loi 1901 « Pirates des Dunes ». L’objectif était de collecter des fournitures scolaires, vêtements et jouets, qu’ils sont en train d’acheminer dans les régions africaines et désertiques à l’occasion de leur défi sportif. « Le sport allié à l’aide des enfants qui en ont besoin, voilà un défi qui mérite d’être vécu ! » Le but des deux amis n’est pas de gagner cette course, mais bien d’être utile auprès des populations locales reculées.

Il est possible de suivre leur périple sur leur page Facebook : https://facebook.com/piratesdesdunes/