Tour du Jura J – 5

Ce samedi 15 avril, le village des partenaires et la caravane publicitaire seront présents au départ de Poligny. Une fan-zone sera mise en place au Mont Poupet pour l’accueil des spectateurs. Un final prometteur s'annonce...

0
5818

Le 17e Tour du Jura était officiellement présenté lundi 27 mars à la Grande Saline de Salins-les-Bains. Une 17e édition consacrée au territoire Cœur du Jura avec un départ de Poligny et comme l’a souligné Dominique Bonnet « un finish en apothéose au sommet du Mont Poupet. »

140 coureurs prendront le départ de cet évènement international parmi lesquels le bourguignon Thibaut Pinot, ambassadeur de ce Tour du Jura 2023, Ben O’Connor vainqueur 2022 mais aussi des Jurassiens Alexis Vuillermoz, Fabien Doubey, Théo Delacroix….20 équipes sont engagées dont deux nouvelles : l’équipe nationale des Etats-Unis Espoirs et l’équipe allemande « Bike Aid ».

Les équipes engagées :

WorldTeams (= 1ère division) : AG2RCitroën Team, Cofidis, Groupama FDJ, Team Arkéa-Samsic. ProTeams (= 2e division) : TotalEnergies ; Bingoal-WB, Bolton Equities-Black Spole, Burgos-BH, Equipo Kern Pharma, Euskaltel-Euskadi, Lotto-Dsnty, Team Corractec, Team Flanders-Baloise. Continentales (= 3e division) : CIC U Nantes Atlantique, Nice Métropole Côte d’Azur, St-Michel-Mavic-Auber 93, Bike Aid, EF Education-Nippo Development Team, Léopard TOGT Pro Cycling. Sélection Nationale : Etats-Unis Espoirs.

Un parcours très rythmé de 166 km

Départ de Poligny à 10 h 15 pour une grande ligne droite d’environ 8 km pour rejoindre Villers-les-Bois où aura lieu le 1er sprint de la journée. Puis direction Mont-sous-Vaudrey, Arbois et Marnoz pour le 2e sprint. Ensuite les difficultés s’enchaîneront avec la 1ère ascension du col du Coda, puis la côte de Thésy, une ascension difficile avec des passages à 16 % et une moyenne de 9 % sur 3 km. Les coureurs descendront ensuite sur Salins, avant d’enchaîner avec la côte de Champagny, 3 km avec des passages à 14 %. Puis un passage plus « reposant » sur le plateau en passant par les Planches-près-Arbois avant de gravir la côte de Mesnay où sera jugée la « Golden Zone ». Enfin un second passage dans Salins-les-Bains avant d’attaquer la fameuse côte du Poupet, environ 10 km d’ascension avec 5 % en moyenne mais surtout des passages à 16 %.
Arrivée prévue autour de 14 h 20 au sommet du Poupet.

Le parcours.

Un Tour du Jura éco-responsable

 

« On avait pris des engagements dans le cadre de la transition écologique, explique Laurent Monrolin. On a répondu à un cahier des charges très strictes et notre épreuve a été labellisée « épreuve développement durable et éco-responsable. » Des zones de récupération des déchets des coureurs seront mises en place et les voitures seront majoritairement électriques.

400 000 téléspectateurs en 2022 sur la chaîne l’Equipe pendant 2 h et demie de direct, c’est le chiffre annoncé par Patrick Chassey, journaliste à l’Equipe.

Claude Monrolin, président de Jura cyclisme, très ému soulignait les nombreuses heures de repérage sur le terrain, avec les élus, les partenaires. « Le conseil départemental du Jura est à nos côtés depuis le début de l’histoire en 2006. Au fil des années Jura et vélo ont formé un tandem gagnant. Notre département s’impose de plus comme la destination des nombreux pratiquants mais aussi pour les cyclistes de haut niveau avec le Tour du Jura ou le passage régulier du Tour de France et cette année le Critérium du Dauphiné Libéré. Cher Clément, je sais que vous croyez au fort potentiel de développement économique grâce au sport cycliste, vous en êtes un formidable ambassadeur ».

Clément Pernot terminait les nombreuses allocutions : « On est particulièrement privilégiés cette année avec le Tour de France, le Tour du Jura et le Critérium du Dauphiné Libéré. Toutes ces courses vont permettre des rassemblements populaires. Ne voyez pas cela mesdames les élues, comme des contraintes, voyez cela comme un moment de fête. J’insiste sur le sujet parce que je vais recevoir tous les maires dont les communes seront traversées par les épreuves cyclistes citées pour que nous puissions envisager une grande fête populaire jurassienne, en particulier sur l’étape Andelot- Poligny. Ce sera aussi la grande fête du made in Jura dont nous célèbrerons les 20 ans.

Clément Pernot, toujours très impliqué dans les actions cyclistes.

Et d’ajouter avec son humour légendaire : « Le maire de Poligny a une double chance cette année. Il va être un départ et une arrivée. C’est une étape à lui tout seul. On l’appellera l’étape Bonnet : Elle part le 15 avril (Tour du Jura) elle arrive le 21 juillet (Tour de France) ».