Rivières : plainte contre X

Un nouveau documentaire réalisé en partie sur la Bienne et la Loue, dénonce les atteintes portées à l'environnement.

0
97

C’est le combat acharné du pot de terre contre le pot de fer : le documentaire « Plainte contre X », diffusé en octobre sur la chaîne TV « Seasons » dresse l’état des lieux de tous ceux qui se rebiffent à travers la France pour faire bouger les lignes.
Selon le réalisateur de ce 52 minutes, Didier Laurent, « une jacquerie se propage à travers le pays ». Pas une jacquerie d’écolos, mais des lanceurs d’alerte au plus près du terrain. Parmi eux, des pêcheurs ou des blogueurs passés d’une thématique plaisir à une thématique environnementale, au fil des ans et des atteintes portée à leur milieu.
Dans le Jura, Nicolas Germain en constitue l’archétype, attaché à défendre les rivières à salmonidés du Jura. « Il y a 25 ans, j’avais réalisé un film sur la pêche sur le Doubs Franco-Suisse qui était l’une des plus belles de France; aujourd’hui il n’y a plus de poissons sur cette rivière » constate Didier Laurent.

« On a sacrifié des rivières pour des raisons économiques »

Selon le réalisateur, « le problème du Jura, c’est une région karstique. Si ce n’était pas le cas, on balancerait les effluents dans les stations d’épuration », et tout serait plus simple. Mais des effluents, cet amoureux des rivières, en dénonce un certain nombre : « Le Comté et la Saucisse de Morteau par exemple, deviennent une production mondialisée sur un territoire limité ». « On a sacrifié des rivières pour des raisons économiques » lance-t-il sans ambages. Selon lui, il faudrait passer au bio plus rapidement, car les produits phytosanitaires restent délétères. Et continuer à améliorer les réseaux d’assainissement entre autres.
De l’espoir existe : des « Robins des bois » judiciaires n’hésitent pas à attaquer l’État français ou les collectivités locales en justice pour obtenir réparation, ou les enjoindre à respecter leurs obligations légales. Avec certains succès dont son documentaire se fait l’écho : ainsi en Bretagne, l’État aurait selon lui été condamné à des millions d’euros de dommage intérêt à propos de la prolifération des algues vertes.

A suivre : « Plainte contre X » de Didier Laurent sur la chaîne TV ‘Seasons’.