Rentrée scolaire : trois questions à Pascal Grenier

Adjoint chargé de la vie scolaire et périscolaire, de la jeunesse et de l’événementiel à Champagnole, il se veut vigilant car la répartition des élèves sur la ville est déséquilibrée. Premier bilan sur la rentrée, avec un peu de recul.

0
464

Comment s’est passée la rentrée dans les écoles de Champagnole ?

La rentrée s’est déroulée de manière satisfaisante avec des équipes d’enseignants au complet et des équipes périscolaires bien en place.

École maternelle de Valentenouze : Il faut noter une stabilité globale (65 élèves, 3 classes et 2 Atsem). Toutefois, il faut remarquer un effectif très bas en moyenne section (17 élèves) qui posera problème pour l’arrivée en CP à l’école Jules Ferry. Pour l’école de Valentenouze, nous avons une apprentie CAP petite enfance (deuxième année) qui renforce l’effectif de 2 Atsem. Arrivée en moyenne section d’une nouvelle enseignante.

École élémentaire de Jules Ferry : La stabilité est de mise avec une fluctuations de + 1 ou 2 élèves (91 élèves 4 classes). Même équipe enseignante que l’année dernière. Un effectif toujours insuffisant car l’école dispose de 2 salles de classe vide

École maternelle du Boulevard : Effectif en hausse (146 élèves plus 6 élèves qui rentreront prochainement, 6 classes et 5 Atsem). Arrivée en moyenne section d’une nouvelle enseignante, le reste de l’équipe est stable. 56 élèves de grande section quitteront l’école l’année prochaine.

École élémentaire Hubert Reeves : Les effectifs sont stables (198 élèves, 9 classes plus une classe Ulis). L’arrivée de 56 élèves de grande section provoquera à la rentrée prochaine un manque de place. Dès janvier 2024, il faudra trouver une solution.

Sur les tableaux de fréquentation des différents temps périscolaires, les chiffres peuvent varier d’un jour à l’autre ou d’une semaine à l’autre, la fréquentation reste élevée. La restauration scolaire est fréquentée dès le plus jeune âge par plus de 150 élèves. Ces variations impliquent une grande souplesse chez nos personnels.

Avez-vous prévu de profiter des vacances de la Toussaint pour améliorer certains points ?

Nous profitons toujours des temps de vacances pour effectuer des travaux. Pour la Toussaint, nous réaliserons des petits travaux d’entretien général.

Quelles sont vos réflexions actuelles pour l’avenir ?

Nous devons être vigilants car la répartition sur la ville des élèves est déséquilibrée avec une sectorisation fictive qui provoque une fréquentation accrue des écoles du Boulevard et de Hubert Reeves au détriment de Valentenouze et Jules Ferry en mal d’effectif. Nous devons anticiper sur un manque de place au Boulevard et surtout à Hubert Reeves. Nous pourrions être contraints d’affecter les élèves en abstraction de leur lieu de domicile ou encore réaffecter les élèves au passage en CP.

Sur le plan matériel, il reste des efforts à faire : renouvellement de mobilier, d’ordinateurs, de matériel de sports et réaménagement des cours de récréation du Boulevard, de Valentenouze et de Hubert Revees, attendu par les enseignants, les parents et les enfants.

Pour le service de Champa’Loisirs, nous sommes toujours à la recherche de personnel soit à temps plein soit à temps partiel.