Trois questions à Serge David, président de l’AAPPMA Ain-Pays des Lacs

Lors de l'assemblée générale constitutive du  7 décembre 2021, Serge David a été réélu président de l'association de pêche agréée Ain-Pays des Lacs, association née de la fusion des associations Les Pêcheurs clairvaliens et la Truite de l'Ain. Il répond à nos questions.

0
342
Serge David, président de l'association Ain-Pays des Lacs

Quel est le bilan de cette 1e année de fusion ?
« Ce bilan est positif. Depuis le 7 décembre, nous avons un conseil d’administration de 15 personnes. L’association peut compter sur une trentaine de bénévoles actifs et une équipe très rajeunie. Environ 1300 cartes annuelles ont été vendues en 2021, ce qui fait d’Ain – Pays des Lacs la 2e AAPPMA du Jura et probablement la 1ere si on prend en compte les cartes journalières et les cartes hebdomadaires. Il faut aussi rappeler que 2021 a été la première année d’autorisation de la pêche de la carpe de nuit dans notre zone de pêche, et que ceci s’est globalement bien passée, malgré des oppositions ».

Avez-vous des changements organisationnels liés à cette fusion ?
« Compte tenu de l’importance de l’association et de la diversité de ses parcours, nous allons mettre en place des commissions : commissions  » Ain », « alevinages et empoissonnements », « gardiennage », « travaux », « atelier pêche nature (école de pêche) ».

Quelles sont les missions principales et vos projets ?
« L’AAPPMA a deux missions principales : la gestion du loisir pêche et la protection des milieux aquatiques. Sur le premier point, une réalisation importante est souhaitée : l’installation d’une nouvelle mise à l’eau dans la zone de pêche de la retenue de Vouglans, sur la commune de Largillay. Nous espérons le retour de l’atelier pêche nature, bloqué pendant deux ans en raison du contexte sanitaire. Les dossiers de remise en état des milieux aquatiques sont nombreux. L’AAPPMA suit attentivement les projets du lac de Bonlieu, de la Sirène et de l’Ain entre Blye et Mesnois et espère que d’autres dossier verront le jour (le Drouvenant ou grand lac de Clairvaux). Une attention particulière sera accordée à la surveillance des parcours avec le recrutement de deux nouveaux gardes particuliers « . 

L’AAPPMA Ain-Pays des Lacs tiendra son assemblée générale ordinaire samedi 26 février à 10 heures à la salle des fêtes de Clairvaux.