Jura. La 44ème édition de la Transjurassienne est annulée !

La décision définitive du lundi 5 février 2024 a été avancée.

0
372
Le départ de la Transjurassienne en 2023, une très belle course

Le couperet est tombé ce lundi 29 janvier. Le sort de l’édition 2024 de la Transjurassienne n’a plus de secret pour personne. La plus grande course de ski de fond de France, reliant d’ordinaire Lamoura à Mouthe les 10 et 11 février prochain vient d’être annulée.
Il est clair que les conditions climatiques de cet hiver sont désastreuses pour l’exercice d’une saison hivernale normale, car le manque de neige est crucial.
Ainsi, déjà, la célèbre épreuve des «Belles Combes» aux Moussières, il y a huit jours est passée à la trappe. De même cette semaine la Transju’jeunes, belle épreuve de ski nordique orientée vers les jeunes de 7 à 19 ans a dû être délocalisée du Collège Rochat des Rousses, au stade nordique Lamy Chappuis des Tuffes, ce mercredi 24 janvier, seul secteur avec un enneigement correct, où les quelque 1700 scolaires inscrits ont pu rivaliser néanmoins de manière équitable.

Des questions se posaient déjà…

En effet la neige est présente, mais uniquement sur les sommets, et cela se voit très bien dès que l’on monte sur le Haut-Jura. La météo fait trop «le Yoyo», il neige avec une baisse de température durant quelques jours, puis revient très vite, trop vite le redoux, et le manteau blanc disparait.
De plus les conditions météorologiques actuelles ou à venir, ne sont pas vraiment à la tombée d’une neige salvatrice, pour réaliser une belle course, comme l’année passée.
Quant aux parcours de repli, il y en avait au moins deux envisagés par l’organisation de la course, la première de Bois-d’Amont vers Mouthe de 56 km et un dénivelé de 1000 D+.
Le second itinéraire (bis) ferait aller les coureurs de Lamoura aux Rousses sur 45 km et un dénivelé de 700 D+.
Mais finalement il ne servait donc à rien d’attendre plus longtemps.
Les organisateurs ont dû se rendre à l’évidence : l’édition 2024 est annulée…

 

Continuerons-nous d’avoir de la neige pour la Transju ?
(Crédit Photo : Jura Tourisme).