Que faire au jardin en automne ?

La récolte des derniers fruits et légumes estivaux est terminée, certains choux et salades jouent les prolongations. Toutefois, il est temps d’opérer quelques menus travaux dans son potager pour le préparer au printemps suivant.

0
100
Le nettoyage des feuilles mortes est une étape indispensable pour la santé de votre jardin.

Les pluies du début de l’été auront malheureusement eu raison de la récolte estivale pour une grande partie des maraîchers en herbe. Mais il s’agit de ne pas baisser les bras et de se préparer pour la saison prochaine qui, nous l’espérons tous, connaîtra une météo plus favorable.
Avant les premières fortes gelées, récoltez les cucurbitacées qui devront être stockées dans un endroit sec et frais. Même chose pour les fruits d’automne, tels que pommes et poires, qui peuvent être conservés quelques semaines dans des conditions favorables. Si vous ne pouvez garantir un maintien optimal de votre récolte, congelez immédiatement ce qui peut l’être, afin de préserver toutes les vitamines. Pour les fruits, croquez dedans à pleines dents (en prenant garde aux éventuels vers logés confortablement au cœur des fruits !) ou bien pensez aux conserves et autres compotes dont les pots stérilisés garantissent une conservation sans danger.
Une fois les derniers légumes arrachés, pensez à mettre dans votre compost les vieux plants et les feuilles. Vérifiez bien avant qu’ils ne soient pas porteurs de maladies, comme l’oïdium par exemple, un champignon bien connu des horticulteurs, qui se propage à grande vitesse. Puis, retirez les mauvaises herbes, de préférence à la main pour limiter toute utilisation de produits désherbants. Enfin, aérez doucement la terre à l’aide d’une grelinette par exemple, avant de la nourrir avec du compost ou du fumier (celui de cheval est particulièrement adapté). Puis, afin de ne pas laisser la terre nue, posez un paillis ou du feuillage. Si toutefois vous souhaitez continuer à profiter de votre potager, vous pouvez encore y planter des choux, de l’oseille, des salades d’hiver, des navets et de l’ail.

Un printemps fleuri

Le fleurissement de votre jardin au printemps prochain commence dès maintenant. Il est grand temps de planter les oignons des fleurs à venir, telles que tulipes, jacinthes, iris, jonquilles, narcisses… Un véritable feu d’artifices de couleurs en devenir ! Binez bien les platebandes environnantes qui regorgent d’hôtes indésirables, comme les limaces. Et enfin, mettez à l’abri du gel vos pots et jardinières de fleurs vivaces qui craindraient le froid. N’oubliez pas non plus toutes vos plantes un peu fragiles qui préfèreront passer l’hiver dans un endroit bien abrité des températures négatives. Mais attention : le lieu de stockage doit absolument être pourvu d’une fenêtre.

Des arbres et arbustes en pleine santé

L’envie de tailler ses arbres et arbustes à l’automne est grande ! Mais ce geste peut avoir de lourdes conséquences sur vos plantes qui pourraient se trouver affaiblies face aux grands froids de l’hiver. La meilleure chose à faire est de les nettoyer de leurs feuilles mortes dont il faut vous débarrasser afin d’éviter toute propagation d’éventuelles maladies. La taille attendra un peu.
L’automne est également la saison idéale pour les plantations de fruitiers et des rosiers. Vous leur assurez ainsi une robustesse certaine et un épanouissement optimal au printemps prochain. N’oubliez pas d’y incorporer un engrais naturel, quel qu’il soit, au moment de les planter.

Semer du gazon

Il est fort probable que durant l’été, votre pelouse ait quelque peu souffert d’un manque d’eau ou des parties de foot endiablées de votre petit dernier. Quelques parcelles de terre refont surface et vous pensez qu’il serait judicieux de remettre ces espaces au vert. L’automne est la saison idéale pour semer le gazon, à condition de le faire au tout début, lorsque le sol est encore chaud et la pluie suffisante. Différentes sortes de gazon existent, en fonction de l’emplacement mais également de sa fonction (agrément, passage soutenu…). Faites le bon choix et vous pourrez apprécier votre pelouse harmonisée dès les premiers jours du printemps.

Poissons et oiseaux ont besoin de vous

Si vous possédez un bassin d’agrément remplis de poissons, il est temps de penser à eux. Vous pouvez commencer par tendre un mince filet au-dessus de l’eau dans le but de récolter les feuilles mortes. Si elles venaient à tomber dans le bassin, elles pourriraient et créeraient alors un milieu défavorable pour vos poissons. Munissez-vous de compléments alimentaires, indispensables pour les aider à passer le cap de l’hiver.
Les oiseaux, quant à eux, apprécieront un apport alimentaire sous forme de graines diverses et de graisses végétales. Si vous possédez des nichoirs et mangeoires, nettoyez-les avant de les remettre en service. Et pensez à laisser à disposition une coupelle d’eau fraîche, surtout lorsque les gelées auront emprisonné tous les points d’eau environnants.
Si vous avez la moindre interrogation ou le moindre doute, le mieux est encore de contacter votre horticulteur local qui sera le mieux placé pour vous donner de bons conseils, adaptés à votre jardin.

 

Les mésanges, bien connues de nos jardins, apprécieront des mangeoires remplies de graines de tournesol.