Phases finales : le GDR s’arrête là

0
937
A l'image de Robin Boes, le GDR est tombé sur un os, nommé Le Havre.

Sur le papier, la confrontation affichait un net favori. Le terrain a donné raison au pronostic.
En effet, les Lynx se sont confrontés à un concurrent nettement supérieur, lors de ce 16ème de finale, s’inclinant dimanche dernier à la Pépinière sur le score de 37 à 10. Et stoppant ainsi, à l’issue de la double confrontation (49-14 au Havre lors du match retour de ce dimanche 14 mai), leur route en phases finales.

Il faut dire que Le Havre Athletic Club Rugby est une grosse cylindrée, calibrée pour la Fédérale 1, qu’il s’agisse de maitrise, d’expérience ou… de budget.
Club doyen du rugby français avec l’arrivée des Anglais en 1872, le HAC Rugby affiche clairement nourrir des ambitions nationales !

Alors forcément, malgré leur vaillance et leur abnégation, il était bien difficile de lutter pour des Grandolois, certes accrocheurs, certes travailleurs, certes valeureux, mais globalement dépassés.
Point positif, c’est avec ce genre de match de haut niveau que le groupe apprend et s’améliore.
Aussi, si la progression se poursuit à chaque exercice, on peut légitimement espérer voir bientôt les Lynx franchir le palier qui les séparaient de leur adversaire du jour.
Rendez-vous l’année prochaine pour écrire une nouvelle page de l’histoire du club.

Le Havre Athletic Club Rugby est une écurie calibrée pour la Fédérale 1.