Mesnay : le village le plus peuplé après les trois bourgs-centres

0
790
La cérémonie est aussi l'occasion de tirer les rois.

La dernière cérémonie des vœux remonte au 8 janvier 2020 aussi les Moinoulis étaient-ils heureux de se retrouver à la salle des fêtes le vendredi 6 janvier, répondant ainsi à l’invitation du maire et de son conseil municipal. Après un bilan des actions et réalisations 2021-2022, Pascal Drogrey annonçait les projets 2023 et plus.

Travaux pour l’année 2023

D’une part, les travaux VRD de la rue du Clos Blanchot prévus en 2022 ont été repoussés, compte tenu de l’agenda trop serré des entreprises locales. Ils commenceront donc dès le printemps. Concernant la rue des Nouvelles en mitoyenneté avec Arbois -ce qui implique une réalisation conjointe des travaux-, une question reste en suspens : « la commune d’Arbois acceptera-t-elle l’enfouissement du réseau Télécom qui deviendra aussi le réseau fibre ? ». D’autre part, la commune a fait l’acquisition d’une petite parcelle de terrain permettant de créer 8 places de parking supplémentaires.

Travaux projetés en 2024-2025

Les travaux de voirie concernant la grande rue –du monument aux morts jusqu’à la sortie du village direction Andelot-, pourraient débuter en 2024 et s’étaleraient sur 6 à 8 mois. En 2025 la réfection de la rue du Bas du Mont pourrait être envisagée et peut-être aussi la remise à niveau de la rue du Clos Blanchot jusqu’au cimetière si les finances le permettent.

La réfection du toit très vétuste de l’église s’avère nécessaire. « Il faut se pencher sérieusement sur le problème. Pourquoi ne pas demander la possibilité d’installer des panneaux photovoltaîques côté Sud ? une manière indirecte de pouvoir autofinancer ce projet. » Un dossier à étudier pour une réalisation d’ici 3 – 4 ans maximum.

Quid de la Reculée des Planches ?

Pour resituer un peu le problème, après ce que l’on a pu entendre ou lire dans la presse, Pascal Drogrey réexpliquait le projet initial qui est de « faire un aménagement entre Arbois et Les Planches en passant par une voie verte (rue de l’Hôpital, puis ancienne route des Planches longeant la Cuisance, pour arriver jusqu’aux Planches). Cela engendrera automatiquement un flux de circulation supplémentaire, sans compter que les grottes ne sont pas encore ré-ouvertes aujourd’hui. Il faut donc trouver un véritable compromis intelligent pour un retour sur investissement et avec le moins de nuisances possible. Une réunion publique aura lieu le jeudi 23 février à 19 h à la salle des fêtes de Mesnay. Le maire invite tous les habitants de Mesnay et des communes voisines à participer.

Le plus gros village après les 3 bourgs centres de la CCAPS Cœur du Jura

Le village de Mesnay compte près de 600 habitants ce qui fait de lui le plus gros village après les 3 bourgs centres du territoire Cœur du Jura.
« Je ne compte plus les personnes qui défilent en mairie et qui souhaitent s’installer ici. Le PLUi qui devrait aboutir cette année à l’échelle Intercommunale nous permettra d’agrandir notre zonage de construction. Conscient de cet avantage numérique, je compte bien continuer à défendre nos intérêts au bénéfice des contribuables que nous sommes » confie Pascal Drogrey.