L’Échappée Bienne, pour transformer l’image de la ville

Un projet urbain au fil de l’eau de la rivière Bienne.

0
1055
A Morez la rivière Bienne fait partie du cadre de vie des habitants.

La Ville de Morez Hauts de Bienne (Jura) lance un projet d’aménagement urbain d’envergure qui s’articule autour d’un linéaire de 4 km le long de la rivière Bienne. Échappée Bienne fait la part belle aux espaces verts et aux déplacements doux, tandis que le lit et les berges de la rivière seront renaturés. A cet effet le 6 avril dernier, le projet d’aménagement urbain le long de la rivière Bienne, a été présenté en mairie. C’est un projet de longue haleine, dont les premières réflexions ont été mises sur la table dès 2016, pour s’accélérer en 2018 avec l’émergence de l’Échappée Bienne, qui privilégie donc les espaces verts, tout en gardant l’idée d’une mobilité douce. Les premiers travaux ont débuté en début d’année et s’achèveront en 2026.

Les grands axes de cette échappée…

Améliorer le cadre de vie par un parcours apaisé qui restaure le lien avec la rivière et la nature. C’est par la rivière que la ville s’est développée économiquement, il est alors normal que ce soit par elle que les nouvelles habitudes de vie au XXIème siècle  fassent naître des lieux de bien-être en osmose avec la nature.
Une voie de circulation apaisée avec des modes doux.
Des espaces publics transformés en parcs et jardins, comme le parc Lamy jeune. Un parc extensif sera installé à proximité des stades. Un changement de visage pour le quai Jobez.
Quatre nouvelles passerelles vont être installées suite à un concours d’architectes, à ouvrir. Un mobilier urbain dédié. La rivière sera renaturée et plus proche des habitants, suivant trois objectifs, hydraulique, écologique et social. Le projet pèse  pour un budget de 5.000.000€ HT, dont la maîtrise d’ouvrage est la ville de Morez Hauts de Bienne.
La véritable première phase des travaux va débuter en mai…