La renaissance du Quartier du Faubourg Marcel

0
367
Le vide grenier du Faubourg sous le soleil un vrai succès.

Ce quartier dont le nom vient de celui du Saint patron des palefreniers, nombreux en ce lieu de la ville jadis, était le poumon économique et commercial de Saint-Claude. C’était évidemment un secteur ouvrier animé, avec l’implantation de nombreuses usines de pipes notamment, en bordure de la Bienne et du Tacon, cours d’eau tous deux vecteurs d’énergie hydraulique. Avant 1848 et la construction du Pont Suspendu (le Grand Pont de nos jours) qui domine le quartier, il était la seule voie d’entrée dans la cité par l’ouest. Et juste-ici à la confluence des deux rivières, se trouvait et se trouve encore aujourd’hui la maison du «Restaurant Crolet», haut lieu de vie du quartier, ainsi que plus bas «le Bistrot Doudier», bien connu également. Voilà en deux traits rappelé ce quartier historique, que l’on veut réhabiliter maintenant, car  il a bien perdu de son dynamisme d’antan.
Ce sont les berges des deux rivières qui ont fait  l’objet de toutes les attentions ces dernières années par le Parc Naturel.

Un quartier où tout le monde se connaît…

En effet avec la renaturation des berges de Bienne et la démolition de l’ancienne usine de «l’Emboutissage Jurassien» en 2019, le quartier du Faubourg a changé d’aspect pour devenir «Faubourg Plage» en bord de Bienne.
Et en interrogeant aujourd’hui les habitants du quartier, ils disent qu’il s’agit d’un quartier familial, avec beaucoup de passage, où il fait bon vivre, où tout le monde se connaît. Le dimanche 18 juin le vide grenier, mis en place en bord de Bienne par l’association «Faubourg City» a fait le plein dans une ambiance conviviale, festive et bon enfant. Beaucoup d’étalages ont été installés par des locaux, mais pas que, une petite restauration rapide locale et familiale a été mise en place par l’association. La vie et l’animation reviennent.
Un meilleur futur se dessine ici…