Le Département veut offrir des logements de qualité

En dix ans, la collectivité a engagé 58,17 millions d’euros en faveur du développement de l’offre de logements locatifs sociaux, de l’amélioration de l’habitat et du renouvellement urbain.

0
447
Clément Pernot, lors d’une visite sur une opération immobilière à Champagnole. Le président a rappelé que les collectivités doivent optimiser le patrimoine bâti dans un contexte où le foncier disponible se fait de plus en plus rare depuis les lois sur l’artificialisation des terres.

« Depuis dix ans, le Département a la compétence des aides à la pierre, rappelle le président, Clément Pernot. Notre collectivité affirme ainsi sa volonté d’accompagner les territoires ruraux dans la revitalisation de leurs bourgs et d’offrir des logements de qualité répondant aux besoins des Jurassiens. »
Depuis 2013, 58,17 millions d’euros ont été investis en faveur du développement de l’offre de logements locatifs sociaux, de l’amélioration de l’habitat et du renouvellement urbain. « Nous avons aussi mené à bien en plusieurs étapes un processus de regroupement des bailleurs sociaux historiques pour aboutir en janvier 2021 avec la fusion des OPH du Jura et de Haut-Jura Saint-Claude au sein de la société coopérative La Maison pour tous à un acteur présent dans tout le département, fusion qui a permis aussi d’assurer le sauvetage du logement social à Saint-Claude », poursuit l’élu. Le Département continue de l’accompagner par des subventions et des garanties d’emprunt (à hauteur de 56 millions d’euros fin 2022) pour assurer la viabilité de ses projets.

Dans le public comme le privé

Un coup d’accélérateur a également été donné sur le front de la rénovation énergétique. Pour le parc public, ces deux dernières années, 3 702 000 € ont été injectés dans les logements locatifs de LMPT. Pour le parc privé, l’effort a porté sur les propriétaires occupants modestes avec la mise en œuvre d’un programme départemental d’accompagnement à la rénovation énergétique confié à l’association Soliha Jura Saône-et-Loire.
« Nous avons conservé notre niveau d’intervention sur les autres priorités de la collectivité que sont l’adaptation des logements à la perte d’autonomie, la lutte contre l’habitat indigne, le développement de l’offre en logements sociaux et le renouvellement urbain », ajoute Clément Pernot. Le Département, en tant que délégataire de compétence des aides à la pierre, finance avec l’Anah l’ingénierie déployée sur les territoires dans le cadre d’opérations programmées et des programmes phares de l’Etat (Petites villes de demain, Action cœur de ville) et coordonne l’ensemble des acteurs du territoire sur la thématique de l’habitat tels que l’Adil, Soliha Jura Saône-et-Loire, Ajena, Caue. Il développe également avec ses travailleurs sociaux des partenariats visant en particulier à lutter contre la précarité énergétique et contre l’habitat insalubre. Tous les champs sont ainsi traités.