Le centre auditif Audilab a déménagé

Locaux plus grands, meilleur emplacement, accueil facilité, équipe agrandie… Jean-Marie Gandelin a réussi le développement de son centre lédonien.

0
1040
Jean-Marie Gandelin a agrandi son équipe.

Audilab Jura a quitté ses locaux près du centre hospitalier pour le 41, rue Lecourbe, à Lons-le-Saunier. « Nous avons doublé la superficie », explique son patron, Jean-Marie Gandelin, qui possède aussi Tavaux et Poligny. La centaine de mètres carrés actuels facilite l’accueil, la convivialité et offre un meilleur confort de travail. « Nous avons été homologués pour recevoir les personnes en situation de handicap », précise également le professionnel.

Une demande qui explose

L’équipe s’est aussi agrandie. Elle est désormais composée de deux techniciennes, Margaux Perrin, Carole Gauthey, et une assistante secrétaire, Christine Gandelin. « J’embauche car le monde des audioprothèses est en plein développement. » Jean-Marie Gandelin sait de quoi il parle. Après un BTS optique, il a décroché son diplôme d’état d’audioprothésiste à Montpellier et affiche 25 années d’expériences dans l’amélioration de l’audition.

« Depuis le 100 % santé en 2021, les gens s’occupent plus de leurs oreilles car les appareils sont intégralement remboursés entre la caisse d’assurance maladie et la mutuelle, développe-t-il. Les gens attendaient cela ! » Et plus on s’appareille tôt, plus on s’habitue facilement.

L’audioprothésiste s’adapte à toutes les situations. « Nous proposons un véritable accompagnement », appuie le spécialiste. Audilab vous reçoit une fois que vous avez votre ordonnance ORL. L’audioprothésiste effectue un test et choisit l’appareil adapté. Un nouveau rendez-vous est défini pour l’essayer. Puis chaque semaine, durant un mois, il effectue différents réglages et suivis de l’appareillage. Des contrôles seront ensuite menés après trois mois, six mois et un an, puis deux fois par an.
Audilab est désormais rue Lecourbe.