Laura Landry part pour de nouvelles aventures thermales

Après onze années à la tête des Thermes de Lons-le-Saunier et au sein du groupe ValVital, en qualité de directrice d’exploitation et directrice régionale, Laura Landry cède sa place à Ilona Puget, qui reprend le poste d’attachée de direction.

0
246
De g. à d., devant les Thermes de Lons, Laura Landry et Ilona Puget.

« J’ai adoré travailler au sein du groupe ValVital durant toutes ces années et remercie Monsieur et Madame Riac, PDG du groupe, de la confiance qu’ils m’ont témoignée et de la liberté d’action qu’ils m’ont donnée pour faire évoluer la station et le Spa Ledonia, notamment avec le développement des activités aquatiques, la mise en place des cures du soir pour les actifs, concept qui a été repris par la profession, l’évolution de la capacité d’accueil, la mise en place de soins collectifs, le projet de rénovation des Thermes mené en partenariat avec la Ville de Lons et l’aide de la Région, du Département et de l’Etat, la création du solarium etc….. », se réjouit Laura Landry, qui part vers d’autres stations thermales en Isère et Savoie.
Si elle regrette des périodes difficiles (travaux, Covid, contamination), elle s’en va, « confiante ».
La relève est assurée avec l’arrivée d’Ilona Puget qui a acquis jusqu’ici une expérience professionnelle solide dans le secteur médical. « Ilona Puget est une jeune femme, qui, j’en suis sûre, saura apporter sa jeunesse, son dynamisme et ses compétences au service de l’établissement ».

Un important programme de rénovation

Laura Landry est également confiante parce qu’est préparé, depuis plusieurs mois, un important programme de rénovation des installations techniques et du réseau thermal. Celui-ci s’inscrit dans la continuité de la rénovation globale des Thermes engagée en 2019. Ces travaux, prévus de novembre 2021 à mars 2022, auront pour but de sécuriser le réseau thermal sur le plan sanitaire et les installations et permettront aux Thermes de retrouver enfin tout le confort et les moyens d’assurer une saison thermale sereine.
« Le thermalisme à Lons-le-Saunier a de beaux jours devant lui », garantit la passionnée, d’autant qu’en avril 2022 sera également lancée l’étude phlébologie pur l’obtention de la double orientation.
La Marseillaise d’origine salue les Jurassiens pour leur accueil bienveillant. « J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler dans le Jura ».
Elle a eu la chance d’avoir la confiance de la mairie, aussi bien de l’équipe de Jacques Pélissard que de celle de Jean-Yves Ravier ensuite. Laura Landry tient également à remercier la clientèle et plus particulièrement les locaux, ainsi que son équipe « très investie » et qui « a pris une grande part dans l’évolution de notre établissement ». Elle a un dernier mot pour le PDG, Bernard Riac, qui « a toujours fait ce qu’il fallait pendant trente ans pour développer le thermalisme à Lons-le-Saunier ».