La situation sanitaire s’améliore encore…

Les indicateurs continuent d’évoluer favorablement en Bourgogne-Franche-Comté, où contaminations et hospitalisations poursuivent leur repli.

0
110
La baisse de la circulation du virus s’accompagne d’une décroissance linéaire du nombre quotidien de nouvelles admissions comme du nombre de lits occupés dans les établissements hospitaliers de la région.

Avec un taux d’incidence en population générale de l’ordre de 200 cas pour 100 000 habitants, la Bourgogne-Franche-Comté se classe désormais en-dessous de la moyenne nationale (233 cas pour 100 000 habitants) et la circulation de la COVID-19 a poursuivi sa diminution ces 7 derniers jours.
Bien qu’en recul, le taux de positivité des tests, encore au-dessus de 15%, est néanmoins trois fois supérieur au seuil d’attention et montre que le virus reste une réalité en tous points du territoire.
La baisse de la circulation du virus s’accompagne d’une décroissance linéaire du nombre quotidien de nouvelles admissions comme du nombre de lits occupés dans les établissements hospitaliers de la région.
Pour autant, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté en appelle au maintien des réflexes de vigilance de l’ensemble de la population, notamment en cette période de congé où activités de loisirs, retrouvailles familiales et amicales impliquent bien souvent des rassemblements.
Le bilan de l’épidémie en Bourgogne-Franche-Comté s’établissait vendredi dernier à 6 447 décès en établissements de santé ; 2 496 en établissements médico-sociaux.