La carotte : une « joyeuse » assemblée générale

La Cie La Carotte tenait son assemblée générale annuelle le 23 février dernier, dans ses locaux à Orchamps. L’occasion de tirer le bilan de la saison passée, et présenter les nouveaux projets et perspectives.

0
686
Présent aux côtés de la conseillère départementale Sandra Hählen, le président de Jura Nord Gérôme Fassenet a salué la richesse et la diversité des activités culturelles proposées par La Carotte.

Comme à l’accoutumée, c’est une assemblée générale théâtralisée sur laquelle la Cie La Carotte levait le rideau jeudi dernier. Entre gags et saynètes, danses de joie et de célébration sur fond de musique festive, la joyeuse bande a mis en scène de façon déjantée et décalée son bilan de l’année et rapport financier. Dans ce nouveau mode de gouvernance partagée expérimentée depuis deux ans, tout le monde a voix au chapitre et s’est impliqué dans la présentation de l’AG : le président Pascal, les administrateurs, le personnel administratif et les comédiens professionnels. Une soirée débordante de vitalité et de joie, à l’image du nouveau projet culturel de territoire de La Carotte, « Célébrations ».
La compagnie est revenue sur le succès du projet 2021/2022, « DEAD, to be or not to be », joué à guichet fermé à deux reprises dans le parc du château de Montmirey-la-Ville. « Une aventure humaine intergénérationnelle extraordinaire, avec l’implication d’un maximum d’habitants, à tous les niveaux du processus de création, rappelait la coordinatrice artistique Caroline Guidou. Nous avons été formidablement accueillis par la commune de Montmirey-la-Ville, ses habitants et le Baron d’Aligny. »

Le retour de la Bibliothèque humaine en présentiel

2022, ce fut aussi le retour de la Bibliothèque humaine en présentiel, et toujours en partenariat avec le Colombier des Arts à Plainoiseau, après deux années de confinement. Pour 2023, huit habitants se sont déjà transformés en « livres humains ». La restitution de ces histoires passionnantes se déroulera le 19 mars à Rans. En réflexion, la Bibliothèque humaine pourrait s’exporter au-delà de nos deux territoires.
2022/2023, c’est aussi un nouveau projet culturel de territoire, en partenariat avec la Communauté de communes Jura Nord et la Région Bourgogne-Franche-Comté, dans le cadre du dispositif Idylle. Après l’horreur et l’épouvante, la Cie a voulu prendre le contre-pied avec le thème de la célébration. Rendre hommage, louer, mettre sous les projecteurs des habitants ou des lieux de Jura Nord, parfois invisibles, telle est l’ambition de « Célébrations ».

Sept actions prévues à Gendrey, Ranchot, Evans, Orchamps, Dampierre et Fraisans

Sept actions sont prévues au cours de l’année. La Joyeuse Brigade, qui se déplace dans les villages pour mettre en lumière les habitants, les contes d’Evans, dans le cadre de l’exposition des crèches de Noël en décembre dernier, « Jolis mots jolis mômes », dans les écoles de Gendrey, Ranchot, Evans, Orchamps, « êtres à la fête » au sein de l’EHPAD de Fraisans et du foyer logement à Dampierre, les « Colporteurs de bonnes paroles » sur les marchés locaux du territoire. En partenariat avec Jura Nord, une photo géante des bénévoles pourrait être organisée. Enfin, final en apothéose, le Grand Bal à Gendrey, le 30 juin et 1er juillet, réunira danse, musique et interventions théâtralisées.
Cette soirée chamarrée et euphorique fut également l’occasion de dévoiler les contours du prochain projet culturel 2023/2024 : une reprise des grands succès des saisons passées, mais qui ont manqué de représentations et de visibilité. On pourrait ainsi retrouver le spectacle « DEAD, to be or not to
be » les 27 et 28 octobre, la Bibliothèque humaine le 16 mars 2024, « Terre ferme » les 27 et 28 avril 2024, puis un grand événement surprise les 5 et 6 juillet 2024.
Affaire à suivre…
Présent aux côtés de la conseillère départementale Sandra Hählen, le président de Jura Nord Gérôme Fassenet a salué la richesse et la diversité des activités culturelles proposées par La Carotte.

Une exportation nationale

La Carotte, c’est aussi des créations qui se sont exportées dans la France entière l’année dernière, et notamment le spectacle « Entrailles » qui a fait son entrée à Chalon dans la rue, un des plus grands festivals français de théâtre de rue. Enfin, La Carotte, c’est également une école de théâtre, en partenariat avec le Foyer rural de Dampierre. Plus de 60 élèves et 1000 spectateurs ont été accueillis cette année. Le gala de fin d’année se tiendra les 3 et 4 juin à la salle des fêtes de Dampierre. En projet, un stage de théâtre pourrait être organisé avec le Secteur Jeunes de Jura Nord et les Forges de Fraisans. à noter en ce début d’année 2023, un partenariat a vu le jour entre l’EMAJN et La Carotte afin de proposer un stage inédit mêlant la découverte de la danse et du théâtre (février).