Gabriel Attal vient soutenir Baume

Le ministre a participé à un concert à l’abbaye, dont l’objectif était de relancer la collecte de dons pour la restauration des toitures.

0
1839
Le ministre Gabriel Attal a été accueilli à l'abbaye de Baume-les-Messieurs.

Lové dans un cadre naturel remarquable, la commune de Baume-les-Messieurs est labelisée « Plus beaux villages de France » et a récemment déposé une candidature au Patrimoine mondial de l’Unesco. Site clunisien, un dossier est également en cours pour rentrer dans l’Opération Grand Site. « Je souhaiterais entrer dans la liste des 5 000 communes qui pourront imposer une surtaxe sur les résidences secondaires », a ajouté le maire, Serge Moreau.
« Nous sommes en train de la faire », a répondu Gabriel Attal. Le ministre délégué chargé des comptes publics était en visite pour découvrir ce joyau de notre patrimoine mondial. « C’est superbe en tout cas », s’est-il extasié. Il devait également participer au concert de renommée internationale à l’abbaye, organisé par les mutuelles Axa, mécène de la Fondation du patrimoine. « Cette soirée caritative a pour objectif de relancer la collecte de dons pour la restauration des toitures », ont expliqué les représentants d’Axa.
La restauration des toitures de cette abbaye classée monument historique est une étape indispensable pour la sauvegarde et la valorisation d’un magnifique exemple de l’art roman jurassien. Initiés en 2021, les travaux de la toiture de la nef se sont terminés en 2022 pour un montant de près de 800 000 €. En début d’année prochaine, le chantier concernera la toiture du logis abbatial pour une dépense estimée à 1 200 000 €. La dernière tranche, prévue en 2025, portera sur les bas-côtés de l’abbatiale et la consolidation des voûtes du chœur.
La commune bénéficie d’importantes subventions de la part de l’Etat et des collectivités locales. La Fondation du patrimoine a pour sa part réussi à mobiliser 436 000 € grâce au Loto du patrimoine (300 000 €), au mécénat des mutuelles Axa (100 000 €) et à des généreux donateurs qui ont participé à la collecte de dons (36 591 € mobilisés à ce jour). Le reste à charge pour le village de 160 habitants est conséquent puisqu’il est de l’ordre de 600 000 €. La commune de Baume-les-Messieurs a donc besoin de soutiens financiers complémentaires pour mener à bien cet ambitieux programme de restauration.
« Après les toitures, il faudra sans doute refaire les façades, puis un peu l’intérieur, et ensuite la question sera : quel usage on en fait ? », a conclu le maire.

Baume voudrait appliquer une majoration de la THRS

Le comité des finances locales (CFL) a donné, le 13 juin dernier, un avis favorable au projet de décret listant les communes qui pourront appliquer une majoration de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires (THRS). Près de 3 680 communes composent désormais la liste, dont 2 600 nouvelles.
L’article 73 de la loi de finances avait prévu d’étendre le champ d’application de la taxe annuelle sur les logements vacants prévue à l’article 232 du code général des impôts « aux communes qui, sans appartenir à une zone d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitants, sont confrontées à un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements, entraînant des difficultés sérieuses d’accès au logement sur l’ensemble du parc résidentiel existant ».
« Pour le Jura, ce sont des communes du Haut-Jura qui figurent actuellement dans la liste, précise la députée, Danielle Brulebois. Je vais voir ce qu’on peut faire pour Baume du fait des critères retenus. » Les communes sont : Bellecombe, Bellefontaine, Bief-des-Maisons, Bois-d’Amont, Cerniébaud, Esserval-Tartre, La Favière, Foncine-le-Bas, Foncine-le-Haut, Fraroz, Lajoux, Lamoura, Longchaumois, Les Moussières, Prémanon, Les Rousses, Septmoncel les Molunes.