Football : le JDF sur une bonne dynamique

Les joueurs d'Hervé Saclier se sont imposés samedi dernier, 2 à 1 à domicile, face à la réserve du DFCO.

0
89
La rencontre a démarré sur un train d'enfer.

Samedi soir au stade Bobin, le JDF a régalé ses 300 spectateurs en l’emportant logiquement face à la réserve du voisin dijonnais. Une victoire qui conforte les Dolois aux premières loges du classement et laisse ainsi augurer d’une saison intéressante, voire plus si affinités…

Près de 300 spectateurs étaient présents samedi soir à Bobin.

La rencontre a démarré sur un train d’enfer. Au terme du premier quart d’heure, Sefraoui plantait la première banderille. En vain.
C’est Khadda, qui peu après, ouvrait le score en faveur des locaux, par le biais d’une reprise de volée magistrale dans l’angle opposé. Un modèle du genre.
Alors que l’on s’acheminait vers la pause, le match allait définitivement tourner avec l’expulsion du dijonnais Senghor.
Ainsi, en supériorité numérique, la seconde période n’était plus qu’une formalité pour le onze d’Hervé Saclier qui déroulait son jeu.

En supériorité numérique, la seconde période n’était plus qu’une formalité pour le onze d’Hervé Saclier qui déroulait son jeu.

Hattab s’y essayait, Berraiss aussi. Mais c’est finalement Diakité qui doublait la mise à l’heure de jeu.
Mais comme il faut toujours une exception pour confirmer la règle, alors que l’on pensait assister à une fin de match à sens unique, Deaux réduisait l’écart au début du dernier quart d’heure.
Assailli, sans être toutefois réellement mis en danger, le bloc défensif tenait bon. Dincer et les siens parvenant à gérer impeccablement la fin de match et à préserver leur avantage au score avant le score de sifflet final.
Bref, un match tout en maitrise, sur lequel les Dolois devront s’appuyer pour confirmer cette bonne forme du moment.

Dincer et les siens ont su gérer la fin de match et préserver leur avantage au score.