Jura. Florent Foucard, directeur du CHS Jura a quitté ses fonctions

0
259
A droite, Florent Foucard remet les clefs de l'établissement à Philippe Dubreuil qui assurera l'intérim.

Il avait pris la direction du CHS Saint-Ylie le 14 janvier 2019, Florent Foucard a dit au revoir à l’établissement de santé ce vendredi 12 avril au cours d’une cérémonie où élu(e)s, soignants et personnels de direction avaient pris part.

Crise sanitaire, problèmes de recrutement : un directeur à la manœuvre

Dans son discours, Florent Foucard est revenu sur les différentes crises qu’il a eu à gérer. « Je suis arrivé dans cet établissement en pleine période de doute, la situation financière n’était pas simple et les effectifs médicaux étaient sous tension. Plus tard, la crise sanitaire est apparue, je dois dire que cette dernière a eu des effets paradoxaux, à la fois nous avons beaucoup demandé aux équipes, mais elle a fait apparaître une réelle solidarité et un sens de l’intérêt général. » 

Création d’une unité d’addictologie

Les cinq années de Florent Foucard ont aussi été marquées par des réalisations, comme la création d’une unité de recours en addictologie (URA) notamment.

Direction la Nièvre

Il quitte donc ses fonctions pour rejoindre la Nièvre (58) aux manettes du Groupement Hospitalier de Territoire de la Nièvre (GHT) qui compte 9 établissements de santé répartis sur le département.
Un nouveau défi professionnel pour Florent Foucard qui gardera un souvenir ému du Jura. « Je me suis marié à Dole et mes deux enfants sont nés ici. » Les qualités relationnelles et les valeurs républicaines, attachées à la notion de service public du directeur ont été notées par le personnel, chaleureusement remercié par ce dernier.
Avant l’arrivée d’un nouveau visage à la direction aux alentours de septembre. Philippe Dubreuil, adjoint en charge du patrimoine assurera l’intérim.

E.S.