Jura. Dossier de la Semaine : Les Restos du Coeur ont besoin de dons et de bénévoles

La grande collecte des Restos du Coeur se tiendra les 1er, 2 et 3 mars prochains. Pour l'association départementale, le moment est crucial, car il faudra que le stock de denrées ainsi récupéré fournisse les bénéficiaires jusqu'en septembre.

0
361
"Lors de notre collecte des 1er, 2 et 3 mars, nous aimerions atteindre les 50 tonnes sur le département", assure Gilles Vandelle, président départemental. Photo P. Négri

A quelques jours de la grande collecte des Restos du Coeur, les bénévoles des 8 centres jurassiens sont dans les starting-blocks. « Nos 500 bénévoles seront répartis dans 50 magasins du département. Mais nous avons besoin de 150 bénévoles supplémentaires, pour assurer les 3 journées complètes« , précise Gilles Vandelle, président départemental. L’association départementale des Restos du Coeur, basée à Champagnole, fait en effet appel à ces « bénévoles d’un jour », retraités, étudiants, mais aussi entrepreneurs pouvant mobiliser certains de leurs salariés, et qui pourraient donner quelques heures de leur temps. « Il est très difficile d’organiser ces journées. nous essayons de limiter à 2 heures le temps donné par les bénévoles sur ces actions« . Après 48,8 tonnes collectées l’an passé, Gilles Vandelle et ses équipes espèrent que le chiffre atteindra 50 tonnes cette année. « Tous les produits sont les bienvenus, mais nous avons particulièrement besoin de sucre et de café« .

Les Restos du Coeur Jura font appel aux bénévoles, mais aussi aux dons. Ceux-ci proviennent habituellement de dons de particuliers ou d’entreprises, de produits dits « d’opportunité » (qui arrivent de déstockage au niveau national répartis ensuite dans les associations départementales), de produits de « ramasse » (issus de tournées dans les grandes surfaces), d’achats effectués par l’association elle-même avec le soutien de fonds européens, et enfin de la collecte annuelle. Malheureusement cette année, face à des difficultés financières, les Restos du cœur ne peuvent plus aider autant de bénéficiaires qu’auparavant. « Ceci est valable au niveau national, mais aussi au niveau départemental. Nous avons été contraints de prendre des mesures difficiles, de changer nos critères de sélection et dire non à des personnes auxquelles nous aurions dit oui l’hiver dernier« , regrette le président. En cause l’inflation, la hausse des prix, celle de l’énergie et de l’alimentation, mais aussi la stagnation des dons. Pour la première fois de son histoire, les Restos du Coeur ont baissé, en hiver, le niveau de revenus qui donne droit à cette aide alimentaire. Cette saison 2023-2024, 195 familles jurassiennes se sont vues refuser l’aide alimentaire, sur la base de ces nouveaux critères.

Les Restos du Coeur Jura ont néanmoins aidé cette saison 1 431 familles, ce qui représente 3 377 personnes. Tous les profils sont concernés, retraités, salariés aux revenus modestes, familles monoparentales. « Ici dans le Jura, contrairement à d’autres départements, nous avons peu d’étudiants. Mais nous accueillons de très nombreuses personnes seules, comme des mères célibataires« .

Mais les Restos du Coeur, c’est aussi de nombreux autres services, des cours d’alphabétisation, la coiffure, le « vestiaire » qui permet à des personnes d’être habillées correctement pour un rendez-vous par exemple, le soutien à la recherche d’emploi, l’accès à la justice ou à tout autre service administratif. « Notre rôle, c’est également celui-ci. Aider les personnes à remonter la pente, à sortir de leur précarité le plus rapidement possible. Nous sommes aussi un remède contre  la délinquance« , assure Gilles Vandelle.

Pratique

Association départementale les Restos du Coeur, 20, avenue Edouard Herriot, 39300 Champagnole, mail : restosducoeur.siege39@bbox.fr – 03 84 52 46 85.

Les 8 centres départementaux :

Arbois 24-26, rue des Fossés – 03 84 66 01 65. Inscriptions et distributions vendredi de 9 h 30 à 13 h et samedi de 9 h 30 à 12 h.

Champagnole 20, avenue Edouard Herriot – 03 84 52 60 45. Vendredi de 13 h 30 à 16 h 30.

Dole 180, rue Picasso – 09 86 71 72 70. Du mardi au samedi de 13 h 30 à 16 h 30.

Lons-le-Saunier 3 bis, cours Colbert – 03 84 24 16 52. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 13 h 30 à 16 h 30, samedi de 9 h 30 à 12 h.

Morez 55, avenue de la Libération – 03 84 33 11 78. Jeudi et vendredi de 13 h 30 à 17 h.

Poligny rue de la Doye – 03 84 37 36 83. Mercredi de 15 h 45 à 18 h 30, jeudi de 10 h 45 à 12 h 15 et de 13 h 15 à 15 h 30.

Salins 1, rue des Claristes – 03 84 73 09 39. Jeudi de 14 h à 17 h 30.

Saint-Claude 17, rue Saint-Blaise – 09 86 14 03 30. Mercredi et vendredi de 13 h 30 à 16 h, lundi de 14 h à 15 h 30.

Françoise Roux, secrétaire départementale et inscripteur-orienteur à l’agence de Champagnole, avec Gilles Vandelle, président départemental. Photo P. Négri