Dole : rénovation de l’école élémentaire et construction de l’école maternelle La Bedugue

0
1126
Future école élémentaire et maternelle La Bedugue.

La Ville de Dole continue sur sa lancée avec son plan « Nouvelles Générations » consistant en la rénovation ou reconstruction de 5 écoles maternelles et élémentaire d’ici fin 2024 pour un budget total de 18 Millions d’euros.
Deux objectifs sont poursuivis ; d’une part, améliorer les conditions de scolarisation des élèves et celles de travail pour les instituteurs et d’autre part optimiser les qualités énergétiques de ces bâtiments de la ville.
Pour la réalisation de ce projet, la Ville de Dole emprunte à la Société Publique Locale « Grand Dole Développement 39 » créée en 2016. C’est cette SPL qui s’endette, la Ville payant chaque année un « loyer » à la société, pour l’investissement et la maintenance.

Les écoles concernées

Tout commence par l’école Saint-Exupéry, aux Mesnils-Pasteur détruite puis reconstruire où se tient aussi aujourd’hui la crèche des Petits Loups, qui a brûlé en 2014.
L’école de La Bedugue, située rive gauche, « note une tendance à la baisse démographique » observe le maire Jean-Baptiste Gagnoux. Le choix a donc été fait de rassembler les sites de l’école du Poiset et de celle de La Bedugue.
Le projet
consiste à construire un nouveau bâtiment « Le Carré » à La Bedugue, qui accueillera une école maternelle et quelques classes élémentaires. L’école élémentaire, elle, sera rénovée avec une extension le tout RE 2020 (pompe à chaleur, éclairages LED, panneaux photovoltaïques sur le toit, filtration d’air, isolation acoustique…).

Énergie positive…

L’objectif énergétique est de faire un gain de 60 % et de poursuivre la baisse de production de CO2. Cette école sera à énergie positive du fait de ses panneaux solaires. Il a été pensé comme un prolongement de l’intérieur vers l’extérieur avec des cours végétalisées accueillant des essences choisies pour les enfants ; il y sera ajouté des îlots fraîcheurs. A l’extérieur, un dépose minute facilitera les arrivées et départs pour les parents. L’école continuera de fonctionner durant l’année des travaux sachant que toutes les possibilités de sécurité seront mises en place (bruit, poussière, sécurité..). L’ancienne école maternelle sera gardée en état où un pôle associatif pourrait s’y installer ultérieurement. Seul un bâtiment annexe à l’arrière de celle-ci sera détruit, sachant que le terrain de sport actuel sera conservé. Cette nouvelle école qui en regroupe deux, aura une capacité d’accueil de 300 élèves dont 100 maternels, à la rentrée 2024 (5 maternelles et 9 élémentaires).

Vente en l’état ou pôle associatif ?

Les travaux démarreront en juillet 2023 pour une livraison à la rentrée 2024.
C’est la société C3B qui exécutera le gros œuvre et des entreprises locales poursuivront le reste des travaux. Le projet a été dessiné par TRIA Architecte.
Dans le futur, au Poiset, la maternelle sera rénovée pour devenir peut-être une Maison d’Accueil des Assistantes Maternelles et dans tous les cas un lieu parents-enfants. L’école élémentaire sera soit vendue en l’état soit deviendra un pôle associatif. Enfin, pour les écoles Rochebelle et Beauregard ce sont des travaux d’isolation thermique par l’extérieur qui seront menés « pour un gain énergétique de 60 % » assure le maire. De fait, les enfants pourront rester dans les murs durant la période des travaux.