Des indemnités pour les agriculteurs

0
814
Le Jura est reconnu en calamités agricoles pour les pertes de fourrages liées à la sécheresse de 2022.

« Le Jura est reconnu en calamités agricoles pour les pertes de fourrages liées à la sécheresse de 2022 », se réjouit la députée, Danielle Brulebois. Lors de sa venue à Poligny, Marc Fesneau, ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire, s’était engagé à accélérer concrètement et exceptionnellement la procédure de calamités agricoles. Il vient d’annoncer que le Jura fait partie des départements qui bénéficieront d’un versement des indemnités début février.
Cette accélération exceptionnelle du calendrier s’accompagne d’un assouplissement du critère d’éligibilité pour permettre à un maximum d’agriculteurs de bénéficier d’une indemnisation. « Ainsi, le seuil d’éligibilité de 13 % de perte de produit brut a été abaissé à 11 % », précise l’élue. Par ailleurs, compte-tenu de l’intensité de la sécheresse et des difficultés auxquelles font face les éleveurs, pour la première fois, le taux d’indemnisation est relevé de 28 à 35 %.
« A l’avenir, grâce à la réforme de l’assurance récolte entrée en vigueur au 1er janvier dernier et qui s’appliquera pour les aléas intervenus à partir de 2023, les agriculteurs seront mieux protégés face aux conséquences des aléas climatiques », conclut Danielle Brulebois.