180 000 € pour le climat

Réunis en commission permanente, vendredi dernier à Besançon, les élus régionaux ont voté 34,35 millions d’euros d’aides régionales et ont notamment mis en place une convention citoyenne pour le climat en Bourgogne-Franche-Comté.

0
5092
Le régime des pluies est de plus en plus méridional, le débit des cours d’eau ne cesse de diminuer...

Les élus régionaux ont affecté la semaine dernière une dotation de 180 000 € pour la mise en œuvre d’une convention citoyenne pour le climat en Bourgogne-Franche-Comté.
La région est soumise à des pressions sur son environnement et subit fortement les effets des changements climatiques. Depuis 2002, plus d’un tiers de la faune et de la flore est menacé, le taux d’artificialisation des sols par habitant est l’un des plus élevé de France, malgré une ruralité dominante. Les conséquences du changement climatique bouleversent les milieux et les activités, notamment agricoles : le régime des pluies est de plus en plus méridional, le débit des cours d’eau ne cesse de diminuer, le gel précoce et les sécheresses deviennent récurrentes.
« Après plus d’une année de travail, il s’agit aujourd’hui de lancer la phase opérationnelle du projet » observe la Région.
Ont ainsi été décidé la constitution du panel de citoyens de la Convention (tirage au sort, démarchage, engagement…).
Et donc, par conséquent, la logistique dédiée aux réunions de la convention citoyenne pour le climat, pour les citoyens et tous les participants nécessaires au bon déroulement des travaux.
De même que la prise en charge des frais de déplacement (transports en commun, frais de carburant et d’autoroutes…) des 50 citoyens tirés au sort et des intervenants qui en font la demande.
Évidemment, en découle la mise en œuvre des actions de sensibilisation et de formation pour les citoyens, les élus, les directeurs (interventions de formateurs et d’experts…). Ainsi que la mise en place des séquences de travail sur les thématiques retenues (animation des séquences, comptes-rendus, analyses et synthèses nécessaires à la conduite de travaux…).
Et bien sûr, la production à terme de l’avis citoyen (animation, production des documents de restitution…).
Ce qui ne sera pas une mince affaire.

Les élus ont affecté une dotation de 180 000 € pour la mise en œuvre d’une convention citoyenne pour le climat en Bourgogne-Franche-Comté. (Crédit photo Région Emmanuelle Baills)

 

Protection de la biodiversité

Dans le cadre de sa politique en faveur de la biodiversité, la Région soutient les initiatives des collectivités et des structures associatives participant à la connaissance, à la préservation, à la gestion et à la valorisation de la biodiversité.
Pour ce faire, elle accorde une enveloppe globale de 1,58 M€ de subventions pour soutenir les programmes d’actions 2023 de 17 porteurs de projets, répartis comme suit :
• 608 000 € de subvention globale au deux Conservatoires d’Espaces Naturels de Bourgogne (CEN B) et de Franche-Comté (CEN FC) ;
• 119 500 € au Museum National d’Histoire Naturelle (délégation Bourgogne du Conservatoire Botanique du Bassin Parisien) ;
• 70 000 € au Conservatoire d’Espaces Naturels de Franche-Comté (CEN FC) pour son projet LIFE dédié à la réhabilitation des services écosystémiques des tourbières du Jura face aux changements climatiques ;
• 368 000 € à la Ligue de Protection des Oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté ;
• 242 300 € à la Société d’Histoire Naturelle d’Autun (SHNA) – Observatoire de la Faune de Bourgogne ;
• 20 050 € au Groupe Tétras Jura (GTJ) pour ses actions en faveur des tétraoninés dans le massif jurassien ;
• 28 605 € au FCEN – Pôle Relais Tourbières (PRT) pour ses actions en Bourgogne-Franche-Comté ;
• 79 552 € pour les actions 2023 menées par les huit Fédérations Départementales des Chasseurs ;
• Et 50 000 € à la Fédération départementale des Chasseurs du Doubs pour le projet CARELI (CAmpagnol-Renard-Lièvre).