Cœur du Jura : nouvelle initiative en santé mentale

0
870

Le conseil communautaire de la CCAPS Cœur du Jura a validé le 16 mai dernier la mise en œuvre de la Cellule Intercommunale de Cas Complexes Adultes en Santé Mentale. Une réunion avait lieu la semaine dernière rassemblant toutes les personnes concernées afin de présenter la charte éthique autour de laquelle se structure la cellule.

Les éléments positifs de la cellule

Elle permet une aide à la résolution des situations psychosociales complexes pour des adultes de 18 à 65 ans sur le Cœur du Jura. Trois éléments importants : une équipe psy disponible au CMP d’Arbois, un soutien technique du CHS St-Ylie via la coordinatrice du PTSM/CLSM, une fiche action du Contral Local de Santé. Elle bénéfice du retour d’expériences de la Cellule de Cas Complexes de la ville de Champagnole, de la présence de partenaires déjà engagés dans le processus. De plus un Contrat Local de Santé (CLS) rassemble les deux cellules de cas complexes pour Cœur du Jura et Champagnole.

Les objectifs du Projet Territorial en Santé Mentale (PTSM)

Ils sont au nombre de 6 : le repérage précoce des troubles psychiques, l’organisation sans rupture du parcours des personnes, l’accès à des soins somatiques, la prévention des situations d’urgence, le respect et la promotion des droits des personnes présentant des troubles psychiques, et enfin action sur les déterminants sociaux, environnementaux et territoriaux de la santé mentale.
Le PTSM se décline sous une forme contractuelle : le Contrat Territorial en Santé Mentale (CTSM) et le Contrat Local en Santé Mentale (CLSM). Ces deux entités collaborent sur un même territoire afin de mettre en œuvre de manière effective les actions en santé mentale et apporter des solutions concrètes à une échelle locale.