Auxonne : des journées Napoléoniennes mémorables

Le retour de l’Empereur sur les traces de sa jeunesse...

0
1671
Napoléon et Joséphine de Beauharnais.

En 2022, Auxonne s’est vue décerner la labellisation « Ville Impériale ». En effet, Napoléon Bonaparte fut formé à l’Ecole Royale d’artillerie d’Auxonne de 1788 à 1791 alors qu’il n’était âgé que de 19 ans . Aujourd’hui, 22 villes françaises ont ce label.
Rappelons qu’Auxonne est aussi la seule ville de Bourgogne accueillant un régiment et ce depuis 1956 – le 511ème Régiment du Train. Ces régiments du Train ont été créé par Napoléon Bonaparte par décret en 1807.
Il était incontournable de fêter ce label en cette année 2023 et ce sont 400 reconstitueurs venus de toute la France et même de pays voisins qui ont installé leur bivouac autour du château et ont défilés dans les rues de la ville.
Cette manifestation fut organisée en partenariat avec le Département de la Côte d’Or, le 511ème Régiment du Train, le Souvenir Napoléonien, la Communauté de Communes CAP Val de Saône et l’Office de Tourisme d’Auxonne.

Quel programme !

La journée du samedi démarra à 10H avec la levée des couleurs et la revue des troupes devant le rempart Nord du château. A 13h30 une conférence sur « Napoléon à Auxonne » a été donnée par l’adjudant-chef Stéphane Hardy. A 16H, derrière le château, une bataille aux canons a impressionné les foules. La soirée s’est terminée avec un repas Gala animée par l’Association « Quadrille Impérial ».

Inspection des troupes par Napoléon Bonaparte.

Dès 9H, le dimanche, après une inspection des troupes par Napoléon Bonaparte, les reconstitueurs défilèrent dans les rues, du château jusqu’au 511ème Régiment du Train et revinrent au château.
Après une danse de la troupe « Quadrille Impérial » place d’Armes, Alain Pigeard anima une conférence sur « L’évolution de l’Arme du Train de 1807 à nos jours », suivi d’une démonstration de cavalerie à 15H et enfin une dernière conférence donnée par David Chanteranne sur « Les 8 dates de l’Empereur ».

Les reconstitueurs défilèrent dans les rues.

Tout au long de ces deux journées des démonstrations de métiers, de matériel militaire ainsi que des animations ont été organisées. Un marché artisanal, des expositions et des ventes de souvenirs étaient présents, sans oublier des espaces restauration et boissons.

Le canon.