Arbois : le showroom d’Emmanuel Bailly, un lieu enchanteur pour réinventer les espaces

0
558
Emmanuel Bailly entouré de sa compagne Sandrine, Dominique Bonnet et Valérie Depierre.

Ambiance festive vendredi 25 mai à l’entreprise Emmanuel Bailly, avec l’inauguration du showroom EB Expo, implanté sur un terrain de 5 500 m² dans la zone de l’Ethole. A l’extérieur une variété d’espaces verts, un accès en enrobé, un parking drainant et divers revêtements pour accueillir nombre de produits et d’éléments d’aménagements extérieurs et de décoration : piscines enterrées en béton avec tous les équipements nécessaires, margelles en pierre, spas, dalles céramique, gazons synthétiques, pavés en granit, clôtures, portails, claustras, pergolas dernier cri, jardinières et braseros. Tout est là pour donner envie à chacun de repenser l’aménagement de ses espaces extérieurs ! À l’intérieur : mobilier de jardin haut de gamme, planchas, fours à pizzas, barbecues et nombreux accessoires design dédiés au bien-être et à la détente.

Parti de rien, Manu a connu une ascension remarquable

Il a commencé à travailler dans le domaine de la mécanique agricole dès l’âge de 14 ans, puis s’est tourné vers les travaux publics et la maçonnerie avant de créer sa microentreprise en 2001. Depuis il n’a cessé de croître et d’évoluer.

« 10 projets à la minute. Ça c’est Manu, soulignait Valérie Depierre. Tu en as plein la tête, je ne sais même pas si tu dors la nuit ! Tu as commencé avec une tondeuse, mais le petit gamin de la rue du Montot, a su développer une activité importante, mais a su aussi innover. »

« Je suis un peu fou, mais j’avance vite concède Manu. J’ai un peu d’ambition mais je crois être un visionnaire. Toutes les choses que je fais je ne les calcule pas, je fais. Je décide de construire, je signe les devis, j’achète le matériel et après je vais voir les financiers ! »

Aujourd’hui l’entreprise Bailly compte 40 collaborateurs et Manu envisage de recruter 8 nouvelles personnes. « L’entreprise se porte bien et le carnet de commandes est bien chargé, confie-t-il. L’entreprise c’est mes gars. C’est à eux que je dois ma réussite. La réalisation des travaux c’est eux. La richesse de l’entreprise c’est eux. Mon personnel fait partie de ma vie. »

De nouveaux projets sont programmés pour 2024 notamment la réalisation, toujours dans le cadre de l’économie circulaire, d’une plateforme équipée d’un pont bascule afin de réceptionner les déchets notamment ceux des communes, annonce-t-il. Un terrain de 8 000 m² est déjà réservé à cet effet.