Arbois. Le Biou en marche vers l’Unesco !

0
273

Le Biou sera candidat de la France à l’Unesco en 2026. La ministre de la Culture Rachida Dati a en effet sélectionné ce dossier pour être inscrit officiellement sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. C’est ce qu’annonçait la lettre reçue vendredi dernier du Ministère de la Culture adressée à Valérie Depierre et Hervé Ligier. Une belle victoire pour le président de la Société de viticulture d’Arbois, les vignerons et la ville d’Arbois, qui ont découvert ensemble la lettre ! « Une belle victoire collective » soulignait Valérie Depierre.

Une tradition bien ancrée

La fête du Biou est une tradition profondément enracinée dans le vignoble jurassien, particulièrement à Arbois, mais aussi Pupillin, Vadans et Montholier. Chaque année, les vignerons sélectionnent avec soin les plus belles grappes des vendanges pour former une majestueuse grappe géante. Cette grappe, symbole de fierté et de communauté, est ensuite portée en cortège à travers les rues de la ville en guise d’offrande. Cette célébration, riche en émotions et en convivialité, réunit les habitants et les visiteurs chaque premier dimanche de septembre.

Après dix ans d’efforts, les membres de la délégation ont défendu leur dossier à Paris le 27 février. Le Biou a déjà été candidat trois fois. En 2022, il a été supplanté par la baguette. « Après la mise en retrait du dossier en 2022, l’acharnement d’Hervé Ligier, président de la Société de viticulture d’Arbois, des porteurs du biou et de la couronne, ainsi que la ténacité de la municipalité ont porté leurs fruits », indique le communiqué.

Il reste encore un bout du chemin …

Pour atteindre l’objectif de 2026, les viticulteurs et la ville d’Arbois doivent encore franchir plusieurs étapes : déposer la candidature auprès de l’ambassadeur de la France à l’Unesco en mars 2025 et la compléter. Ensuite, le dossier sera examiné par les experts de l’Unesco en 2026.