Arbois : « Elles bougent » au collège Pasteur

0
697
Dominique-Angèle Vuitton, Yasmine Ladjouze et Clémence Galbe.

Osez ! Vous en êtes toutes capables ! Tout est possible si vous vous en donnez les moyens…Tels étaient les maîtres mots dernièrement au collège Pasteur où les élèves filles de 4e et 3e participaient à des ateliers avec l’association « Elles bougent pour l’orientation ».

L’idée, explique Isabelle Franzetti, principale du collège, c’est d’accompagner nos élèves et d’essayer de promouvoir les carrières scientifiques, techniques et industrielles pour les jeunes filles. On a profité de l’étiquette « elles bougent pour l’orientation » qui est une action nationale plébiscitée par le Ministre de l’Education Nationale Pap Ndiaye, pour solliciter l’université et la commune de façon à ne pas rester que sur l’industrie.

Des intervenantes de secteurs professionnels différents

Yasmine Ladjouze marraine de l’association et déléguée régionale est ingénieure en automobile. Elle était accompagnée de Clémence Galbe étudiante en 4e année d’école d’ingénieur spécialité mécanique. Dominique Angèle Vuitton, professeur émérite d’immunologie clinique à l’université de Franche-Comté et 1ère interne femme à faire de la chirurgie à Besançon et Jeanne Boudry ingénieure des ponts des eaux et des forêts et conseillère municipale à Arbois.

« Nos trois principales actions, souligne Yasmine Ladjouze sont de combattre les stéréotypes liés aux métiers ; de promouvoir les métiers scientifiques technique de l’ingénierie dans l’industrie auprès des jeunes femmes. Nous sommes très peu aujourd’hui, ce sont pourtant des métiers où les femmes ont toute leur place. La troisième action est de travailler pour la mixité dans les industries que ce soit dans l’automobile, le ferroviaire, le numérique, la tech …. »

Les intervenantes ont voulu faire passer un message fort auprès des collégiennes : « il faut oser aller dans vie contre tout ce qui peut être préjugé ». Un message repris par Isabelle Franzetti « il faut oser, on peut tout se permettre, il ne faut pas avoir peur parce qu’on est une jeune fille, de s’imaginer dans un métier étiqueté homme ».

Le parcours Avenir mis en avant

Le collège souhaite vraiment cette année mettre l’accent sur le parcours Avenir. Dans cet optique, un forum est prévu le vendredi 6 janvier à destination de tous les élèves. Les anciens élèves et les parents seront sollicités pour présenter diverses catégories de métiers. Des visites d’entreprises sont prévues, des mini-stages….ainsi que des interviews en français et en langue étrangère …