A vos agendas ! Les prochains rendez-vous culturels à Champagnole

Les Scènes du Jura organisent, comme chaque année, plusieurs événements. Hebdo39 fait le point en ce début de saison.

0
85
"Le Puits" se jouera le jeudi 5 janvier à 20 h 30 et le vendredi 6 janvier à 19 h 30. Crédit photo : Raphaël Arnaud.

La scène nationale Les Scènes du Jura a prévu trois spectacles à L’Oppidum de Champagnole pour cette saison.
Le premier se jouera le jeudi 5 janvier à 20 h 30 et le vendredi 6 janvier à 19 h 30. Il s’agit du « Puits » de Julien Scholl (cirque). Le deuxième est programmé le jeudi 23 février à 20 h 30 et le vendredi 24 février à 14 h 30 et à 19 h 30. Il s’agit de « Les jambes à son cou » d’Eddy Pallaro et Jean-Baptiste André (théâtre – cirque). Enfin, est proposé, le mardi 21 mars à 20 h 30, « Nu » de David Gauchard (théâtre).

« Le Puits »

Imaginez un puits qui pourrait aussi bien être une cour de prison ou un abri antiatomique. Une paroi en demi-cercle, lisse, d’apparence infranchissable, renforce le sentiment d’un lieu hors du temps et de l’espace, d’un curieux corridor entre ciel et terre. Un espace énigmatique, aussi vertigineux qu’immuable, d’où quatre danseurs et acrobates, arrivés là on ne sait comment, vont chercher à s’évader. Belle métaphore des affres de la condition humaine ! C’est donc en fouillant leurs remparts intérieurs, maçonnés de peurs et d’illusions, qu’ils trouveront le courage d’agir ensemble, et, peut-être, de réussir leur projet d’évasion. Un savant mélange de portés acrobatiques, d’escalade, de théâtre, de jeux de lumière et d’émotion, dans lequel les interprètes apprivoisent les contraintes de leur nature aussi magnifiquement que celles de l’espace.

« Les jambes à son cou »

Le circassien Jean-Baptiste André a collecté des expressions qui expriment une pensée, un état, une émotion, avec le désir de leur donner vie physiquement. Comment ? En les prenant au « pied » de la lettre : « avoir le cœur sur la main », « finir sur les rotules », « prêter main forte », « avoir la tête sur les épaules », « tordre le cou aux idées reçues »… Pour que les choses « prennent corps », il s’est entouré de deux acrobates-danseurs alliant à merveille le geste à la parole. Porté par le texte d’Eddy Pallaro, jouant des possibilités qu’offrent les associations d’idées et les contorsions, le trio s’adonne avec joie au jeu de mise en abîme du « dire ce qu’on fait et du faire ce qu’on dit ». En toute simplicité, à la croisée du cirque et du langage, se dessine un monde burlesque empreint de poésie, où les corps, lancés dans d’impossibles acrobaties, atteignent un niveau d’absurdité à se rouler par terre. Le pied, sans se prendre la tête !
En coréalisation avec Côté Cour – scène conventionnée art, enfance, jeunesse.

« Nu »

Aidés d’un sociologue, ils ont enregistré des modèles professionnels venus d’ateliers de dessin, de musées, d’écoles d’art. Et des questions profondes ont fait surface : Qu’est-ce que la nudité ? Qu’est-ce que l’on cache quand on se montre ? Au fond, qu’est-ce que l’intime ? Tout n’a pas été coupé (bégaiements, maladresses, digressions, répétitions…) pour donner l’illusion que le texte nait véritablement de la bouche qui le prononce et pour conférer aux comédiens la nudité, la fragilité de leurs modèles. Les questions, murmurées à leurs oreillettes, on ne les entend pas, mais on les devine grâce aux réponses qu’elles suscitent, comme si on les attendait. Celles-ci ont été coupées par endroits si bien qu’il ne reste plus que ce qui passionne, dérange, interroge ou révolte ; ce qui ne laisse pas indifférent. Un théâtre au service des invisibles, qui ne fait pas la caricature de ce métier méconnu mais lui rend hommage.
Pratique. Informations/réservations sur www.scenesdujura.com ou au 03 84 86 03 03.


Et d’abord un concert !

Avant les événements Scènes du Jura, L’Oppidum accueille un spectacle toujours apprécié le vendredi 7 octobre à 20 h 30 et le samedi 8 octobre à 20 h. Il s’agit du concert « Symphonic’s Films », proposé par l’Ensemble orchestral du Jura. Les réservations des places se font à la Maison du tourisme de Champagnole. Tarifs adulte : 15 euros, moins de 16 ans : 6 euros. Gratuit pour les élèves de l’école de musique. Direction : Pierre Trefeil. Récitant : Christian Pageault.