Vers un nouveau tourisme saisonnier ?

Plus vert, plus durable, plus sage, plus sain, plus doux, plus local, plus engagé, plus humain : dans notre région, le tourisme se métamorphose pour de bon. Exemples et programme des activités de saison.

0
5275
(Crédit photo : Pierre-Charles Dugarreau / BFC Tourisme).

C’est indéniable. Par la force des choses, un nouveau tourisme est en train d’émerger dans le Jura.  Et ce, qu’il s’agisse de la plaine doloise, de la bresse jurassienne, de la petite montagne, de la ville thermale préfecture, du Triangle d’Or ou du Haut Jura.
En effet, derrière chaque destination, il y a des professionnels, des porteurs de projets, des défricheurs, des visionnaires et des prestataires qui avancent dans la même direction.
À leur échelle, ils s’organisent, ils se rencontrent, ils se soutiennent, pour imaginer et réaliser le tourisme de demain.

Un tourisme plus responsable, un slow-tourisme qui inspire

Circuits courts, préférence aux producteurs locaux, respect de la biodiversité, modes de déplacement plus doux, respect du lieu de vie de l’habitant : le tourisme local a pris le virage de la transition écologique avec beaucoup de vigueur et de convictions.
Ralentir et renouer avec la sobriété n’est plus seulement une façon de vivre les vacances ou de s’offrir une parenthèse, c’est aujourd’hui un mode de vie à part entière. Une manière d’aborder l’avenir et de préserver la planète, en somme.
« Ce que nous percevons aujourd’hui dans notre secteur ce ne sont pas les bases d’un nouveau tourisme, ce sont les fondations du monde de demain » assure Patrick Ayache, Président de Bourgogne-Franche-Comté Tourisme.

 

Montagnes du Jura fête ses 20 ans ! (Crédit photo : Maud Humbert / BFC Tourisme).

En 2023, la marque de destination Montagnes du Jura fête ses 20 ans !

Depuis 2003, l’Ain, le Doubs et le Jura s’associent pour parler d’une seule voix, pour faire vivre l’esprit de collaboration, véritable ADN des Montagnes du Jura.
Au fil des saisons, la nature donne le ton. Dans ce paysage sans cesse redessiné, impossible d’être en panne d’inspiration. Les grands espaces, la découverte, l’adrénaline, l’évasion, s’offrent à qui veut les découvrir, loin des sentiers battus.
Promesses de petites et de grandes explorations,
les Montagnes du Jura se métamorphosent sans jamais décevoir. Terre de savoir-faire, c’est un terrain de jeu idéal pour vivre sa propre histoire… à son gré.
Contact :
www.montagnes-du-jura.fr

Le ski nordique face au dérèglement climatique

La visite commentée du stade nordique des Tuffes Jason Lamy-Chapuis n’est pas seulement l’occasion de découvrir toutes les facettes des 4 disciplines nordiques (combiné nordique, saut spécial, biathlon et ski nordique), c’est aussi un excellent prétexte pour aborder la problématique du dérèglement climatique. Et tout ce qui en découle.
Infos : www.esf-lesrousses.com

La Transju’, 11 et 12 février

C’est dans les Montagnes du Jura que la plus longue épreuve de ski nordique, La Transju’, prend ses quartiers. Cette épreuve, qui voit de nombreux athlètes de haut niveau et des amateurs se côtoyer (plus de 4000 participants) sur le mythique parcours entre Lamoura dans le Jura et Mouthe dans le Doubs, propose 7 épreuves entre 20 et 70 km.
Rendez-vous ce week-end pour une nouvelle édition.

Jurassic Vélo Tours : 1500 kilomètres de petites routes et chemins pour respirer

43 parcours, 1 000 curiosités, mais une seule application : Jurassic Vélo Tours.
Celle-ci a transformé les Montagnes du Jura en un terrain de jeu pour les amoureux du VTT et du e-bike. Le point commun de tous ces itinéraires ? L’eau : rivières, lacs ou cascades, elle sera toujours à portée de pédales. Deux nouveaux parcours sont disponibles autour de Saint-Claude, quatre en projets autour de Pontarlier.
Infos : www.jurassicvelotours.fr

 

Dole est à la croisée de merveilleux terroirs. (Crédit photo : Corinne Vasselet : BFC Tourisme)


Voie Grévy : une insolite ligne de chemin de fer reconvertie en voie verte

C’est pour faciliter ses déplacements entre Paris et Mont-sous-Vaudrey, (village natal du
Président de la République, Jules Grévy), qu’une ligne de chemin de fer avait été construite au XIXe siècle près de Dole ! Un siècle plus tard, elle est reconvertie en voie verte pour les randonneurs et les cyclistes qui pourront désormais circuler en toute sécurité entre forêts et rivières, sur une vingtaine de kilomètres.
Infos : www.jura-tourism.com

Dole à Croquer : le Pass qui rapproche les artisans du goût et les épicuriens

Les vins de Bourgogne et du Jura, les volailles de Bresse, le Comté, la Vallée de la Gastronomie : Dole est à la croisée de merveilleux terroirs et a toujours fait parler d’elle en matière de gastronomie. Dans Dole et ses environs, il y a 40 restaurants, 2 chefs
étoilés, 7 marchés de producteurs, 60 artisans de bouche et plusieurs grands rendez-vous
gourmands comme le Week-End du Chat Perché, RégalExpo ou encore les barbecues
paysans de l’été. Dole est une destination gourmande par excellence !
Le pass Dole à Croquer est une invitation gourmande. Une fois en poche, il permet de rentrer dans une boutique du centre-ville de Dole pour faire connaissance avec des traiteurs, des bouchers, des fromagers, des pâtissiers, des torréfacteurs, des chocolatiers ou encore des cavistes avant de déguster des produits du terroir sur place.
Dix artisans locaux ont déjà
rejoint l’aventure et 14 produits locaux sont proposés à la dégustation.
Dole à Croquer, c’est le Pass idéal pour rencontrer des gens du pays, passionnés par leur métier.
Infos : www.doletourisme.fr