Un derby à sens unique pour le FC Saint-Claude à Lons-le-Saunier

Une victoire qui va permettre aux Sanclaudiens de passer les fêtes de Noël au chaud

0
471
Les sanclaudiens aussi efficaces en maillot rouge et bleu que dans leur tunique fétiche ciel et blanc.

Le peuple ciel et blanc ne s’était pas trompé en se déplaçant en nombre à la préfecture en ce dimanche 11 décembre 2022, où il ne faisait pas bien bon mettre des rugbymen dehors sur le pré. Il n’est pas absurde de dire non plus que les Sanclaudiens ont mené à l’extérieur les débats de bout en bout, en étant somme toute assez peu contrariés par les joueurs locaux. Les joueurs de Coach Iacob n’avaient pourtant pas revêtu leur tunique fétiche ciel et blanc, car ils opéraient sur un Dumas surchauffé en rouge et bleu, leur deuxième couleur, ce qui ne les a pénalisés en aucune manière, bien au contraire. Cela faisait en effet 6 ans que les deux équipes n’avaient pas ferraillé, ce qui peut paraître un long bail. Mais la cause a vite été entendue notamment toute la première mi-temps durant, les absences répertoriées dans les rangs des pipiers, de Una Paea, Sailosi Nawavu ou Alexis Arbey n’ayant pas porté non plus préjudice au résultat.

A la mi-temps la messe était déjà dite…

La première mi-temps était menée tambour battant par des visiteurs sans complexe, et appliqués à mettre en place leur propre jeu, avec un essai de Neiceru dès la 10ème minute. Les impacts physiques gagnants des Sanclaudiens et leurs relances incessantes ont mis à mal des Lédoniens constamment dépassés par le jeu et l’enjeu. Souvent en retard sur les zones de rucks, ils ont commis des fautes permettant ainsi à l’artificier Thomas Marini d’engranger les pénalités, et de marquer un essai afin de prendre à l’extérieur une avance déjà importante aux citrons de 17 à 3. La seconde mi-temps ne fut qu’un simple copier-coller de la première, avec une certaine réaction des hommes de la préfecture en toute fin de match et un essai de Bordet à la 79ème. Mais il était bien tard pour espérer revenir sur le score définitif de 10 à 31. Lons devra remettre très vite le bleu de chauffe pour éviter le pire en fin de saison. Saint-Claude assure de plus en plus son maintien  en confortant même sa place dans le TOP 6. Un bon voyage pour les supporters sanclaudiens en somme. Les joueurs ont pu aussi entonner de nouveau la chanson du «Beau Jura» dans les vestiaires…