Tavaux : 2024 une année de projets et de défis

Jean-Michel Daubigney, maire de Tavaux a présenté ses vœux, vendredi 5 janvier, devant près de 200 personnes.

0
514
Les Tavellois ont répondu présent à l'invitation.

C’est à la salle Gérard Philippe que le maire de Tavaux, Jean-Michel Daubigney a présenté ses vœux à la population vendredi 5 janvier en présence de Sylvie Vermeillet, sénatrice et vice-présidente du Sénat. Quelques minutes avant la cérémonie, plusieurs Tavellois se pressaient déjà devant les portes.

Tavaux est une ville attractive mais subit une baisse de sa natalité

C’est par une vidéo tout en grâce, incarnée par la danseuse Caroline Paire, que le maire a décidé d’ouvrir cette soirée : « Tavaux une ville en mouvement! » on pouvait y voir les grands projets : le quartier éco-responsable de la Vuillardière et la nouvelle gendarmerie prévue pour le printemps 2025.
Le maire a commencé son discours sur un constat : « On est bien mieux dans cette salle que tétanisés devant les journaux télévisés! ». Si la période est troublée sur le plan économique et sociétal, Jean-Michel Daubigney souhaite voir le positif dans la vie locale : « Tavaux poursuit sa transformation de village en petite ville. »

Enjeux climatiques, logement, natalité…

Avec une attractivité certaine, la ville continuera en 2024 à se développer tout en relevant certains défis.
D’abord les enjeux climatique
. Tavaux n’a pas été épargnée par la montée des eaux. Demande de logement : le maire s’est dit très sollicité avec ses services sur cette question.
Et enfin, la baisse de la natalité : « Nos écoles reçoivent chaque année moins d’enfants. » (450 élèves en 2023 sur les trois groupes scolaires avec des enfants de Gevry, Molay et Champdivers) contre 950 scolarisés en 1958.
Bien que cette baisse ne soit pas propre à Tavaux, c’est une réalité à laquelle il faut faire face.

Les gros dossiers 2024 

La municipalité réfléchit sérieusement à la rénovation thermique de ses bâtiments. Le Grand Dole souhaite également entreprendre des rénovations dans ce sens pour la médiathèque. De son côté, ENEDIS prévoit d’importants travaux échelonnés entre 2024 et 2027 sur son réseau électrique dans le quartier des cités.
A l’issue de son discours, Jean-Michel Daubigney a remis la médaille de la ville à trois nouveaux récipiendaires dont le parcours a été significatif à Tavaux :
Philippe Ducreux pour son engagement sportif.
Gilles Butavant pour ses années au service du devoir de mémoire.
Alphonsine Lullier pour son implication dans le social à travers plusieurs associations.