Salins-les-Bains : une rentrée dynamique au Judo Club

0
399
L'équipe des mini-poussins.

Le judo club franchit cette année la barre des 100 licenciés. Toutes les catégories d’âge sont représentées : éveil pour les 4-6 ans, mini-poussins 6-8 ans, poussins 8-10 ans, et benjamins 10-12 ans, minimes 12-13 ans, cadets 14-16 ans. Enfin juniors, seniors, vétérans et plus sont également bien représentées.
Le groupe de self-défense quant à lui passe de 17 à 23 membres de 14 à 57 ans. Le self-défense combine judo (80 %) et techniques de défense (20 %). « On apprend à chuter (jamais à plat ventre) voire éviter la chute et tout de suite se mettre en défense. On apprend aussi l’esquive » explique Jean-Paul Roux.

Des objectifs ambitieux pour la saison 2023-2024

Les compétitions officielles viennent tout juste de débuter. Chez les minimes, la jeune judokate Eva est déjà sélectionnée par la ligue de Bourgogne-Franche-Comté pour le championnat national, et participera aux compétitions internationales prévues le 11 novembre à Arne, dans le Pas-de-Calais.
« C’est une grande satisfaction pour un petit club comme le nôtre, où elle s’entraîne 4 heures par semaine, de voir nos judokas se mesurer à des athlètes issus de pôles d’entraînement et bénéficiant de 25 à 30 heures de pratique hebdomadaire, avec des compétitions chaque week-end », souligne le président du club.
Le club mise également sur ses jeunes espoirs, avec pour objectif 2-3 titres de champions du Jura chez les poussins et au moins un chez les benjamins. En minimes, le président espère la qualification de 3 ou 4 judokas pour les championnats régionaux Franche-Comté Bourgogne, et les championnats de France dans la foulée.
L’année 2024 promet également de belles récompenses, avec 5 judokas potentiellement en passe d’obtenir leur ceinture noire d’ici juin.

 

Amélie Boivin : Un talent au service du club

 

Enfin, Amélie Boivin (Parisot) est en bonne voie pour réitérer sa brillante performance de l’année précédente (médaille de bronze lors des championnats d’Europe). Son regard est tourné vers les championnats de France et d’Europe 2024, avec pour objectif ultime la qualification pour les championnats du monde 2024. Il convient de rappeler qu’elle n’a pas pu participer à l’édition 2023 qui coïncidait avec le jour de son mariage.
Amélie, en plus de ses exploits sur les tatamis, s’investit pleinement en tant que coach. Elle assure les cours les lundis de 17 h 15 à 18 h pour les éveils, de 18 h à 19 h pour les poussins, puis de 19 h à 20 h 30 pour les benjamins et plus. Le mercredi, Amélie encadre les jeunes engagés dans la compétition, proposant une heure et demie de cours axés sur le travail physique, le cardio et la préparation aux futurs championnats
Enfin, le jeudi toujours avec Amélie, est dédié aux katas, une discipline différente du combat, ressemblant davantage à une danse. Les judokas y démontrent avec perfection des prises en attaque et en défense. Évalués par un jury, ils peuvent ainsi prétendre à l’obtention de la ceinture noire.

Renseignements : JP Roux 07.89.20.20.59