Salins-les-Bains : une entrée cocasse du théâtre au lycée Considérant

0
262
Quand le théâtre s'invite en classe. Nicolas Laurent et Marion Begin, comédiens.

C’est avec beaucoup d’amusement et d’espièglerie que le Centre Dramatique National de Besançon venait présenter jeudi 10 mars, devant les classes de secondes 2 et 3, le spectacle « Corrélés », mis en scène par Nicolas Laurent qui en est également l’un des interprètes avec Marion Begin (ancienne élève du Lycée, désormais comédienne professionnelle).
Un spectacle pour le moins original puisqu’il se déroule dans une salle de classe et prend la forme d’un cours de physique quantique donné par une jeune professeure stagiaire sous l’œil attentif de l’inspecteur, assis dans le fond de la salle.

Une situation plutôt cocasse

Les élèves s’attendaient à servir de classe test pour une inspection et sortaient bien consciencieusement une feuille et un stylo, prêts à prendre des notes. Mais une intervention plutôt sèche de l’inspecteur, demandant à la professeure d’enlever ses lunettes pour être plus audible commençait à semer le doute. Puis un parcours mur à mur pour évacuer le stress déclenchait des échanges de regards interrogatifs, des sourires gênés puis enfin des rires francs et massifs. S’ensuivait une longue série de « décrochages », péripéties plutôt cocasses qui plongèrent les élèves dans l’univers de l’imaginaire et du théâtre. Les élèves étaient amenés à réfléchir sur les multiples déclinaisons de la corrélation, des particules élémentaires au sentiment amoureux …
Après la représentation, élèves, professeurs et comédiens ont pu échanger librement. Questionnements et ressentis se sont largement exprimés.