Réunion publique du Maire de Moirans-en-Montagne à mi-mandat

Grégoire Long dresse son bilan et expose de nouvelles perspectives.

0
670
Grégoire Long comme un poisson dans l'eau au milieu de ses dossiers.

Samedi matin, Grégoire Long, maire de Moirans-en-Montagne avait prévu une réunion d’information à destination de ses administrés, sur l’activité de sa majorité communale depuis le début de son mandat. Il a ainsi balayé tous les domaines. Tout d’abord sur la stratégie de revitalisation du Centre-ville dans l’opération gouvernementale des petites villes de demain, concernant notamment la rénovation de l’habitat, et les aides qui peuvent être déclenchées pour les particuliers, ainsi que le support que peut apporter par exemple l’acteur de l’économie sociale et solidaire, SOLIHA.
Il a parlé ensuite des espaces et des bâtiments publics, plus particulièrement sur la gestion à venir de l’eau, de la biodiversité, et les nouvelles ambiances climatiques, ainsi que les mobilités douces.
Puis un grand chapitre était réservé aux réalisations de 2020 à 2023, le parvis de l’hôtel de ville, la Grenette, la salle des fêtes ou l’église Saint-Nicolas, les travaux sur les écoles et vers le Musée du jouet.

L’Avenir…

Ces projets du futur vont devoir être passés au crible au regard des exigences nouvelles sur la transition énergétique et la rénovation thermique des bâtiments, ainsi que de la sobriété foncière, en mettant en accord le Plan d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) et le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT).
Le maire a parlé ensuite des rapports avec Terre d’Emeraude Communauté en terme de refonte des statuts, de cofinancement et d’urbanisme en général, ainsi qu’en matière d’économie, de culture et de sport, notamment sur les équipements sportifs nouveaux (aire de fitness, pumptrack, terrain de foot et de basket).
Naturellement, il ne pouvait pas terminer son propos sans parler du Tour de France et de ce fameux vendredi 21 juillet 2023, qui verra de nouveau le Tour démarrer de Moirans, sept ans après.
« Il faut assurément que tous les Moirantins s’approprient l’évènement et en fassent une véritable fête… » concluait-il.