Qui se cache derrière le micro de RCF Jura ?

Vous vous êtes déjà demandé comment fonctionne une radio, de la production à la diffusion sur les ondes FM? En cette période de fête, visite dans les studios dolois de RCF Jura où Philippe Maire, directeur des programmes, nous accueille.

0
570
Guillaume Rochon, journaliste, Florian Sablé, technicien animateur et Philippe Maire, directeur des programmes

« Je fais de la radio depuis plus de 30 ans et je suis toujours autant passionné par mon métier ! » Philippe Maire, directeur des programmes de l’antenne jurassienne de Radio Chrétienne Francophone (RCF) pourrait parler de son quotidien pendant des heures. « Contrairement à d’autres stations commerciales qui se partagent la bande FM, RCF est un réseau associatif, 60 à 70 bénévoles et 3 salariés à temps plein, œuvrent quotidiennement sur le département à la bonne tenue des programmes de l’antenne de RCF Jura, qui fait elle-même partie d’un vaste réseau de 64 autres en France et en Belgique » résume-t-il.

De Mont-Roland FM à RCF Jura

« 2 ans avant la visite du pape Jean-Paul II, l’archevêque de Lyon, Mgr Decourtray décide avec d’autres évêques de la région de créer radio Fourvière en 1982 et par la suite d’autres radios spirituelles se sont créées, comme ici dans le Jura avec Mont-Roland FM  qui a commencé à émettre en février 1991. A l’époque nos émissions étaient diffusées en alternance avec radio Fourvière, plus tard une identité commune s’est faite avec la création en 1996 de RCF » explique Philippe Maire.

De la FM à la DAB+, la vie de la radio évolue 

Quand Philippe Maire a présenté ses premières émissions depuis le Mont Roland, l’actualité était rythmée par la guerre du Golf. Depuis les technologies employées ont évolué : « Là où beaucoup d’opérations techniques étaient réalisées par nos soins, c’est à présent des ordinateurs qui les assurent. Nous émettons sur 6 fréquences FM partagées sur le département, avec 4 studios dont deux à Dole, un à Lons et un autre à la maison du diocèse à Poligny. Nos radios vivent sur la bande FM pour de longues années encore mais la DAB+ (radiodiffusion numérique) se développe, il faudra s’y adapter ! Pour nous qui vivons de dons d’auditeurs et du Fond de soutien à l’expression radiophonique (FSER), l’arrivée des fréquences DAB+ suscitera des coûts supplémentaires qui nous inquiètent. Là où actuellement nous sommes propriétaires de nos émetteurs, nous serons demain obligés de louer des fréquences en DAB+ » remarque le directeur.

4 heures de programmes locaux proches des Jurassiens

Dans l’émission de Pierre Vialet à gauche Jacky Theurot à droite est venu présenter son dernier ouvrage « Une université provinciale au temps de la renaissance »

« Chaque année, plus de 1000 jurassiens s’expriment à RCF Jura. « Nous sommes une radio de parole ouverte à tous, avec 4 heures de programmes locaux dans la journée, nous traitons la vie jurassienne politique, sociale, culturelle et économique, le reste de la grille est occupé par les programmes nationaux » indique-t-il.

Confrontée à la baisse du nombre de bénévoles

Comme un peu partout dans le monde associatif, RCF Jura est confrontée à la crise de l’engagement associatif, les bénévoles se font moins nombreux et ils sont pourtant la clef de voute de la radio. « Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, sans bénévole il n’y a pas de radio ! » Pour ce faire, le café du jeudi est servi chaque semaine à 9 heures dans les studios de Dole, place Jean-XXIII. « Ces cafés sont un temps dédié aux personnes curieuses de nous connaître et qui souhaitent devenir bénévoles. »

Des cadeaux à gagner pour Noël 

Du lundi 18 décembre au vendredi 22 décembre, de 11 heures à 12 heures, RCF diffuse son jeu du labyrinthe, avec une hotte chargée de cadeaux à gagner, alors laissez votre bonne étoile vous guider !