Olivier Dussopt en visite au CFA de Gevingey

Le ministre veut valoriser la voie de l'apprentissage, qui a été parfois déconsidérée.

0
599
Le ministre a notamment rencontré les apprentis mécaniciens.

Le ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion, est allé à la rencontre des apprentis du CFA de Gevingey, fort de 800 élèves. Futurs coiffeurs, pâtissiers, boulangers, mécaniciens… lui ont fait part de leurs difficultés, parfois à trouver un patron, mais aussi de leurs réussites, diplômes, concours… « Je suis convaincu que l’apprentissage est une voie d’excellence pour l’insertion professionnelle », a répété Olivier Dussopt.
Depuis 2017, le gouvernement a multiplié les moyens pour le développer et est passé de 260 000 à plus de 800 000 apprentis par an. « L’objectif du Président est d’un million. Quand vous sortez d’un cursus en apprentissage, vous avez un métier. Il y a des apprentis qui créent leur entreprise, gagnent très bien leur vie, c’est une voie d’insertion, mais aussi de réussite. Une voie qui a été parfois déconsidérée. »
Le ministre a rappelé que l’aide au recrutement d’apprenti (aide unique de 6 000 euros) sera valable jusqu’à la fin du quinquennat. De quoi permettre « aux employeurs d’avoir de la visibilité et aux CFA de se projeter ».