L’une des plus belles églises gothiques du Jura enfin restaurée

La restauration de l’église du couvent des Jacobins de Poligny, entreprise en 2004, devrait prochainement s’achever. Le besoin de restauration de ce patrimoine était déjà constaté dans les années 1980. Reportage.

0
131
La restauration de l’église du couvent des Jacobins de Poligny, entreprise en 2004, devrait prochainement s’achever.

Datant du XIIIe siècle, cette église gothique attenant à un couvent a eu une histoire chargée. Entre 1800 et 1926, après que le couvent et l’église soient devenus biens nationaux sous la Révolution française, le couvent abrita, par exemple, la sous-préfecture de Poligny. Ensuite, l’édifice fut utilisé pour en faire une école nationale professionnelle de jeunes filles, puis, le lycée Hyacinthe Friant.
Quant à l’église, elle servit de salpêtrière, puis de halle aux grains. En 1907, elle fut louée à une coopérative viticole qui mura certaines ouvertures et en fit une cave. Rien d’idéal pour la conservation de ce patrimoine…

 

« Si tout se fait convenablement, on devrait dans les années à venir, avoir à Poligny, un des plus beaux et des plus complets édifices gothiques de Franche-Comté, un bijou architectural et artistique », Gaston Bordet (2005).

Une longue prise de conscience

En 1984, l’association de sauvegarde du patrimoine polinois est créée. Dès sa fondation, elle a eu le souci de protéger et de restaurer l’église des Jacobins. En 1986, Philippe Saffrey, le président de l’association, notait même qu’il « n’est pas possible de laisser dans cet état la plus belle église gothique de Franche-Comté ». Bien qu’il soit difficile d’affirmer qu’il s’agisse de la plus belle, son architecture gothique en fait assurément un bâtiment précieux. Dans les années 1980, des actions furent donc menées pour protéger l’église.

Quelques années plus tard, en 1992, Éric Pallot, architecte en chef des Monuments Historiques, réalisa une étude pour sa restauration. Deux ans plus tard, Isabelle Sauvage rédigea un mémoire de maîtrise sur ce patrimoine. Dans les années 1990, de plus en plus de voix s’élevèrent donc pour protéger cette église.

 

En phase d’être sauvée

Après quatre décennies, l’église est donc en phase d’être sauvée. « Notre association peut être fière d’avoir sensibilisé les municipalités successives à l’importance de son patrimoine, dont l’église des Jacobins en est une pièce maîtresse. Aujourd’hui, notre patrimoine culturel est un atout dans le développement touristique de Poligny », note l’association de sauvegarde du patrimoine polinois.

Les travaux ont été décidés en 2004. L’année suivante, l’historien Gaston Bordet déclarait que « si tout se fait convenablement, on devrait dans les années à venir, avoir à Poligny, un des plus beaux et des plus complets édifices gothiques de Franche-Comté, un bijou architectural et artistique ». Soutenu financièrement par la DRAC, la région, le département et la municipalité, ce projet de restauration qui aura donc duré 18 ans environ devrait déboucher sur une inauguration en juillet prochain.