L’école de musique de Saint-Amour inaugurée

Elle a été créée dans l’aile nord du collège. Il y a d’autres projets dans ce vaste espace, propriété désormais de la Communauté de communes Porte du Jura.

0
52
Samedi 22 octobre, l'école de musique a été livrée aux musiciens.

La société musicale de Saint-Amour est ancestrale : elle a 144 ans d’existence. Elle se compose de deux volets dont l’un est l’harmonie et le second l’école de musique. Installée depuis de nombreuses années dans les locaux de la mairie de Saint-Amour, l’association avait un grand besoin d’un bâtiment mieux adapté. En effet, la situation était précaire compte-tenu des effectifs actuels et d’une ambition justifiée pour exercer dans de meilleures conditions. Par ailleurs, les élus de Saint-Amour souhaitaient récupérer le volume pour l’utiliser à d’autres fins. L’harmonie comprend 40 musiciens et l’école 50 élèves avec 6 professeurs rémunérés par l’association mais les apprenants participent financièrement.
Un premier projet avait été initié par la Communauté de communes Pays de Saint-Amour. Dans le même temps, l’EPCI Porte du Jura a été créé. Dès lors, le dossier a été réouvert. Rapidement, le Conseil départemental a fait connaître à la collectivité son intention de restructurer le collège. L’aile nord sera abandonnée et vendue pour l’euro symbolique à la Communauté de communes Porte du Jura. Il y a d’autres projets dans ce vaste espace.

Un budget de 567 899 euros

« Ainsi, il a été décidé de créer l’école de musique dans ce volume qui occupe 25 % du bâtiment. Le maitrise d’œuvre a été confiée au cabinet Atelier 71 : le coût total des travaux s’élève à 567 899,10 € HT », présente le président de la Communauté de communes, Christian Buchot, qui a obtenu plusieurs aides : l’Etat au titre du FNADT, 178 549 € ; la Région, 114 468 € ; la commune de Saint-Amour, 10 000 € ; la commune de Balanod, 5 000 € ; la commune de Les Trois Châteaux, 5 000 €. Il reste à la charge de Porte du Jura 254 882,10 €.
Par ailleurs, la Communauté de communes soutient financièrement la société musicale pour le fonctionnement. Une première subvention à hauteur de 15 000 € est versée chaque année. Une seconde est également attribuée par convention pour faire face aux charges relatives au local.
« Aujourd’hui, nous sommes satisfaits de cet aménagement, conclut Christian Buchot. A titre personnel, j’œuvre pour la réhabilitation des anciens bâtiments, mes collègues ont largement approuvé cette initiative. Cette réalisation en est le témoin. L’emplacement est idéal : au cœur de Saint-Amour avec parking sur le site, à proximité le collège, les écoles, la maison de l’enfance et la médiathèque. »
Samedi 22 octobre, ce bel outil a été livré aux musiciens.