« Le soleil va revenir »

Pour Loïc Torandell, il faudra être dans le train et ne pas le rater en 2023. Avec ses équipes et ses partenaires, le conseiller en gestion de patrimoine continue d’innover.

0
194

Comme chaque année, le Cabinet Conseil Torandell (conseil en gestion de patrimoine) a invité ses clients et partenaires à faire un état des lieux de l’économie mondiale le 8 novembre. L’année dernière, il ne s’était pas trompé en annonçant le retour de l’inflation. « Ce que nous pensions être une période de court terme est devenue à plus long terme », développe le professionnel. Il faut dire qu’en plus de la Covid, la guerre en Ukraine et les problèmes d’approvisionnement ont conduit les banques centrales à une série d’augmentation des taux d’intérêt pour tenter de contrer l’inflation. Ce qui a changé aussi, c’est le grand retour de la pénurie : gaz, électricité, pétrole…
« La grosse inconnue est combien de temps cela va durer. La reprise de la croissance est entre les mains de l’Ukraine, de Vladimir Poutine et des banques centrales. » Ces trois indicateurs, les équipes du cabinet les surveillent au quotidien.

Positif sur les SCPI

La situation les incite à être prudents sur le marché actions. Le seul qui devrait performer est la Chine, qui se veut le futur leader de l’électrique et de l’éolien, selon de nombreux gérants. Loïc Torandell continue de croire également au marché américain. Il est positif aussi sur les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier). « Elles se comportent bien, que ce soit dans les domaines du médical, de la santé, les cliniques, résidences senior… », développe le spécialiste. Que les investisseurs se lancent dans ce domaine est nouveau. « Ils ne veulent plus s’occuper de la gestion, des problèmes avec les locataires, donc ils sont prêts à une baisse de leurs attentes de rendement à 5 ou 7 %, ce qui est suffisant compte-tenu de l’inflation. »

Anticiper sa retraite

Parmi les sujets abordés lors de la traditionnelle soirée, une autre grande inconnue : la réforme des retraites. Loïc Torandell suggère d’anticiper la préparation de son départ à la retraite. Et le mieux est de s’y prendre plusieurs années en amont car le conseiller en gestion de patrimoine constate régulièrement des erreurs de 250 à 300 euros sur ce que touchent les jeunes retraités. Ses équipes éclairent aussi les clients sur les plans d’épargne retraite, le fameux PER qui connaît un grand succès depuis 2019.
« Aujourd’hui, nous avons une vision brouillée de la macroéconomie. Cela demande beaucoup de flexibilité », conclut Loïc Torandell. Pour lui, il ne faut pas hésiter à changer d’orientation. « Les gros sujets en 2020, c’était Apple, les ordinateurs, les visio-conférences, les voitures électriques… et nous n’en avons pas rediscuté. Mais nous en reparlerons plus tard, c’est juste trop tôt aujourd’hui. »
Ses clients sont inquiets. « Mais nous les rassurons et nous leur proposons d’innover ». Innovation et technologies sont les maître-mots de Loïc Torandell, confiant en l’avenir. Un avenir qui redeviendra radieux pour ceux qui investissent au bon moment, avec les bons outils et les bons professionnels.