Le groupement Mof du Jura a 70 ans

Jean-Patrick Rozet, Mof (meilleur ouvrier de France) tapissier décorateur, a retracé son histoire.

0
6746
L'assemblée générale a été particulièrement émouvante pour le président, longuement remercié pour son investissement par les participants.

« C’est au début de l’année 1953 que six lauréats décident de constituer une section Mof du Jura lors d’une réunion à l’hôtel du commerce à Morez », commence Jean-Patrick Rozet. Le Mof tapissier décorateur a retracé l’histoire du groupement du Jura à l’occasion de son assemblée générale. Aimé Lamy, professeur au lycée d’état de la lunetterie à Morez, est porté à la présidence. Il sera épaulé par René Lamy Au Rousseau, secrétaire, et Jean Barre, trésorier. D’autres Mof rejoindront ensuite la section, puisqu’avec six promotions, le Jura compte à cette époque 17 lauréats.
La présidence est assurée à partir de 1961 par René Lamy Au Rousseau puis après 1965 par Jean Barre. « Dès lors, l’activité se renforce avec des expositions d’œuvres Mof et des échanges avec les départements limitrophes, ainsi qu’une mémorable visite du lycée d’état de lunetterie de Morez en 1975, avec la présence des élus et des personnalités de toute la région », poursuit Jean-Patrick Rozet.
En 1977, Martial Barbe, artisan lapidaire, succède à Jean Barre. Les relations se renforcent avec la chambre de métiers et de l’artisanat, ainsi qu’avec la préfecture et le conseil départemental. L’identité de section passe sous le nom de groupement. Un nouveau bureau est formé en 1990, sous la présidence de Bernard Bredin (artisan coiffeur). Des visites d’entreprises sont organisées.
En 1995, Pierre Lhomme, artisan tapissier décorateur, devient président et l’activité se poursuit. Puis le bureau est renouvelé en 2005, avec Marc Menouillard, artisan menuisier-ébéniste, qui devient président. En 2007, l’atelier des savoir-faire à Ravilloles est créé grâce à plusieurs membres Mof. En 2011, les Mof lunetiers fondent une école de formation de la lunetterie à Morez, destinée à des stagiaires professionnels venus du monde entier.

13 années de présidence

En 2010, Roger Vincent, artisan sculpteur sur pipe, devient le huitième président. Une période, valorisée par plusieurs événements d’envergure, s’ouvre. Et d’abord l’organisation du 59e congrès national de la SnMof en 2012 aux Rousses. Le livre, véritable outil de mémoire qui retrace l’histoire des Mof et du groupement du Jura, remporte un très grand succès. « Le groupement a organisé en 2022, à Lons-le-Saunier, le 67e congrès national, rappelle le passionné. Associé cette fois aux finales nationales du concours Maf, cet événement d’envergure nationale a été une réelle réussite. »
Pour conclure, Jean-Patrick Rozet a fait honneur à Roger Vincent, qui, après treize années de présidence du groupement, a souhaité laisser la place. « Je souhaite rendre hommage à Roger Vincent, à l’homme que tu es, ton implication, ta volonté et ton courage, avec treize années de présidence du groupement tels Jean Barre et Martial Barbe, hommes différents par le métier, mais tous les trois de grands serviteurs et de fervents promoteurs de l’excellence. »
« Je resterai au bureau tant que ma santé me le permet », a précisé Roger Vincent. Ce nouveau bureau sera élu dans quelques jours.

ENCADRE
Un concours Maf qui prend de l’ampleur

En 2022, 118 apprentis s’étaient inscrits au concours sur la Franche-Comté, dont 85 dans le Jura, représentant 12 métiers et 5 lycées. Les Jurassiens se sont illustrés : au niveau départemental, 23 médailles d’or, 18 d’argent, 11 de bronze ; au niveau régional, 20 médailles d’or, 12 d’argent ; au niveau national, 11 lauréats MAF.
En 2023, suite au Congrès de Lons, le groupement note une belle progression : 138 inscrits au concours sur la Franche-Comté, dont 92 dans le Jura, représentant 18 métiers et 8 lycées.