Le Darius Club, un lieu pluriel

Musique émergente, arts de la parole, jazz… Le Darius Club propose plusieurs rendez-vous. Le public ne peut que trouver son bonheur.

0
107
Suitcase pose ses valises au Darius Club ce mercredi.

« Notre projet associatif évolue autour de Darius Milhaud », annonce Chloë Lebert, chargée de communication. Darius Milhaud (1892 – 1974), compositeur, chef d’orchestre, enseignant, a écrit le ballet « Le Bœuf sur le Toit ». Inspirée par la musique brésilienne, cette œuvre est volontairement en décalage avec son époque. Et pour couronner le tout, ce sont les frères Fratellini (artistes de cirque) qui l’interprétèrent plutôt que des danseurs. « L’œuvre « Le Bœuf sur le Toit » se caractérise par le recours à la polytonalité, aux rythmes exotiques et par l’influence du jazz, poursuit Chloë Lebert. C’est dans cette pluralité d’expressions et d’influences que le Darius se reconnait ».
Les concerts du mercredi ont réouvert, dont l’objectif est de faire découvrir la musique émergente. Ils sont gratuits pour les détenteurs de la carte Avantages spectateurs Prod’IJ à 10 euros par an. Chaque premier dimanche du mois, un concert jazz est organisé. « Nous proposons aussi des rendez-vous autour des arts de la parole certains vendredis soirs ». Des manifestations d’envergure sont également prévues dans la grande salle.

Demandez le programme

Mercredi 20 octobre, à 21 h, Suitcase (39). Suitcase pose ses valises au Darius Club et nous propose de nous laisser porter par leur musique teintée de styles variés (hip hop, ballades, pop). Ils nous emmènent dans des compositions parfois sombres souvent lumineuses. La présence du cajun et les voix des trois musiciens donnent cette sonorité si particulière à Suitcase. Ce qui guide le travail du groupe est le partage de la scène avec le public. Prêt pour le voyage ?
Vendredi 22 octobre, à 21 h, Les Apothicaires (33). Les Apothicaires est un trio comme on en voit rarement ! Tout d’abord il y a Titouan (flûte, clarinette, beat-box), puis Buxi (lame sonore, theremine et autre instrument préparé par ses soins !) et enfin Daitoha (slameur, rappeur et poète). Ils nous embarquent dans leur aventure musicale et on se laisse emportés par leur verve et leur talent. Les Apothicaires arrivent et ça va déménager !
Mercredi 27 octobre, à 21 h, 58 Shots (90). 58 Shots est un groupe français de Classic Rock moderne. Leur musique reprend les codes des années 70 avec une voix perchée dans les aigus et des solos de guitare épiques. Ils remettent au goût du jour un style que l’on croyait mort et enterré.

Pratique. Le Darius Club, 135, place du Maréchal Juin, à Lons-le-Saunier. Billetterie en ligne sur www.leboeufsurletoit.fr

.