Le CSL fête ses 110 ans le 13 avril

0
232
Crédit photo : Jacky Gualandry.

Nouvel anniversaire pour le club de rugby phare du département : ses 110 ans ! Son président, Joël Tomakpleconou, annonce une grande soirée de gala avec orchestre et DJ, le 13 avril, à Juraparc.

Plusieurs animations sont prévues. Une vente aux enchères sera organisée avec les maillots du top 14 signés par les joueurs. Une tombola est également annoncée.

Au préalable, une exposition itinérante se déplacera chez les différents sponsors : Casino, Renault… Des photos des dix dernières années et plus loin en arrière seront présentées sur une vingtaine de panneaux.

Des invités surprises sont envisagés.

A vos agendas ! Les réservations seront très prochainement ouvertes…

 

Rendez-vous dans Hebdo39

 

A cette occasion, Hebdo39 vous donne rendez-vous chaque mois. Notre gazette relaiera les dernières informations sur cette date d’importance pour la ville de Lons-le-Saunier et plus loin, le Jura. Ce sera aussi l’occasion de parler du Cercle sportif lédonien, de son actualité et de son histoire.

 

Ecole de rugby : plus de licenciés

Le CSL compte 120 joueurs dans son école de rugby. Le club souhaiterait avoir davantage d’éducateurs pour encadrer les enfants.

 

Bonne nouvelle ! L’école de rugby enregistre une hausse des nouveaux licenciés après la coupe du monde. Chaque catégorie compte cinq à dix joueurs de plus. « Nous avons cinq catégories avec deux éducateurs plus quelques accompagnants, présente Théo Horrillo Escobar, responsable. Du baby rugby 4 ans jusqu’aux moins de 14 ans, cela représente 120 licenciés. »

Les – 6 et – 8 ans s’entraînent chaque mercredi. Les – 10, – 12, – 14 ans, ont deux entraînements par semaine, le mercredi et le vendredi. Ils jouent en moyenne deux tournois par mois le samedi. Les – 14 participent au championnat de Bourgogne/Franche-Comté, en entente avec l’US Dole et Louhans.

Le label de l’école de rugby a été renouvelé l’année dernière. « Nous cherchons toujours des éducateurs. Nous aimerions en avoir trois permanents par catégorie pour encadrer au mieux », ajoute Théo Horrillo Escobar. Pour être éducateur, il faut suivre une formation fédérale de 60 h avec la ligue. Elle est prise en charge par le club.

L’école vient d’organiser son arbre de Noël avec 200 participants. Prochain moment fort : le challenge Moriconi le 19 mai.

 

De 1958 à nos jours

 

La toute première école de rugby a été créée lors de la saison 1958/1959 par Charles Melinon. Elle ne comprenait alors que des minimes. Elle monte en puissance dans les années 70. Lors de la saison 1979/1980, l’école accueille 60 enfants. En 1983, une véritable structure se met en place. Mais elle manque d’encadrants.

L’identité « école de rugby » voit le jour en 1989. Les premiers éducateurs diplômés apparaissent : Robert Muradore, Gilbert Lacarierre, Claude Deplace, Denis Bozon, Michel Girard, René Buffet et bien d’autres…

Une structure extra sportive est mise en place à partir de 1990. Alphonse Garcia en est le premier président. Marcel Boisson lui succède très rapidement. Cette commission met alors sur pied ce qui reste une référence pour les écoles de rugby du comité de Franche-Comté : le challenge Marcel Moriconi.

C’est aussi à cette période que la problématique de la formation du joueur de rugby est évoquée. L’école de rugby est un passage important dans l’apprentissage et la construction des futurs joueurs seniors du CSL. C’est également le début de la collaboration avec le milieu scolaire.

En 1999, les clubs sont obligés de se structurer au niveau sportif. Guy Burdet pose la première pierre du projet éducatif. Jérôme Cassus-Coussere en 2001 donne une nouvelle dimension à l’encadrement sportif.

Des éducateurs impliqués, des jeunes de qualité : l’école connaît des réussites sportives à tous les niveaux. Un succès qui perdure encore à ce jour…

Crédit photo : Jacky Gualandry.

2000, l’année de la consécration

 

Dans son livre anniversaire des cent ans du club, le CSL revient sur l’année 2000, lorsque son équipe a été championne de France. Morceaux choisis…

 

« 1999-2000 est une saison de transition, entre le déménagement officiel de l’activité rugby du stade municipal au stade Dumas et l’arrivée d’un nouvel entraîneur en la personne de Dzony Mandic, accompagné de Jacky Mayet et de Serge Pantel comme préparateur physique.

C’est en définitive l’année de la consécration avec en fin de saison un retour parmi l’élite amateur de Fédérale 1 accompagné de son bouclier de Brennus de Fédérale 2.

Dominant Bourges puis Auxerre, les Lédoniens gagnent d’abord leur place en Fédérale 1, avant de vivre l’aventure jusqu’au bout avec des victoires en quart-de-finale sur Gourdon puis Montmélian en demi-finale.

Le dimanche 11 juin 2000, le CS Lons affronte en finale Aire sur l’Adour à Millau. Tout le monde a encore en mémoire cette finale qui mène les supporters au bout du suspens avec un score de 23 à 22.

Cette performance donne au CSL le deuxième bouclier de Brennus de son histoire, après celui de la réserve de Fédérale 2 en 1997. Succédant à Bourg-en-Bresse au palmarès, le CS Lédonien fête son titre le lendemain, avec plus de 2 000 supporters enthousiastes qui ont envahi le centre-ville. »